Image de la page couverture

Réviser les tarifs de cubage pour prendre en compte l’évolution de la ressource au Cameroun

G. Ligot, N. Dubart, M. Tchowo Hapi, S. Bauwens, J.L. Doucet, A. Fayolle

Résumé


La connaissance du volume exploitable est une information essentielle tant pour la gestion que pour le contrôle de l’exploitation forestière. En Afrique centrale, l’estimation des volumes repose essentiellement sur l’utilisation de tarifs de cubage à une entrée, spécifique à chaque essence, et prédisant le volume exploitable à partir du diamètre de l’arbre. Or, récemment, de nombreux acteurs de la gestion forestière au Cameroun rapportent une inadéquation entre les volumes commerciaux estimés avec les tarifs de cubage imposés par l’administration et les volumes estimés à partir des mesures de la longueur et du diamètre des billes exploitées. Afin de vérifier la justesse des tarifs de cubage imposés par l’administration camerounaise, nous avons réalisé un échantillonnage destructif pour 12 essences jouant un rôle crucial dans le commerce du bois au Cameroun, et développé de nouveaux tarifs de cubage, qui ont été comparés avec les tarifs imposés par l’administration camerounaise et 52 autres tarifs de cubage disponibles dans la littérature. Dans quatre concessions forestières du Cameroun, représentatives des différentes conditions écologiques prévalant dans ce pays, 732 arbres ont été abattus et leur volume a été mesuré par la méthode des billons successifs. Des tarifs de cubage à une entrée, fonction uniquement du diamètre de référence, ont ensuite été ajustés par la méthode des moindres carrés généralisés. Notre étude confirme l’existence de biais entre les volumes mesurés et les volumes estimés en utilisant les tarifs de cubage imposés par l’administration camerounaise. En conséquence, de nouveaux tarifs de cubage et un abaque de correction sont proposés. Enfin, la majorité des tarifs de cubage testés présentaient un biais similaire qui résulte vraisemblablement d’une évolution de la ressource et des pratiques d’exploitation.

Mots-clés


aménagement forestier, allométrie, modélisation du volume, bille exploitable, essence commerciale, Cameroun, Afrique centrale.

Texte intégral :

PDF

Références


Akindele S., LeMay V., 2006. Development of tree volume equations for common timber species in the tropical rain forest area of Nigeria. Forest Ecology and Management, 226: 41-48. https://doi.org/10.1016/j.foreco.2006.01.022

ATIBT, 2012. La lettre de l’ATIBT n° 34. Nogent-sur-Marne, France, ATIBT.

De Wasseige C., De Marcken P., Bayol N., Hiol Hiol F., Mayaux P., Desclée B., et al., 2012. Les forêts du Bassin du Congo – État des forêts 2010. OFAC, JRC-European Commission, 274 p. https://www.observatoire-comifac.net/docs/edf2010/FR/Etat-des-forets_2010.pdf

De Wasseige C., Devers D., De Marcken P., Eba’a Atyi R., Nasi R., Mayaux P., 2009. Les forêts du Bassin du Congo – État des Forêts 2008. OFAC, JRC-European Commission, 426 p. https://www.observatoire-comifac.net/publications/edf/2008

Durrieu de Madron L., Forni E., 1997. Aménagement forestier dans l'est du Cameroun. Bois et Forêts des Tropiques, 254 : 39-50. https://doi.org/10.19182/bft1997.254.a19897

FAO, 2003. Code régional d'exploitation forestière à faible impact dans les forêts denses tropicales humides d'Afrique centrale et de l'Ouest. Rome, Italie, FAO, CEE, 152 p.

Fargeot C., Forni E., Nasi R., 2004. Réflexions sur l'aménagement des forêts de production dans le bassin du Congo. Bois et Forêts des Tropiques, 281 : 19-34. https://doi.org/10.19182/bft2004.281.a20223

Fayolle A., Rondeux J., Doucet J.-L., Ernst G., Bouissou C., Quevauvillers S., et al., 2013. Réviser les tarifs de cubage pour mieux gérer les forêts du Cameroun. Bois et Forêts des Tropiques, 317 : 35-49. https://doi.org/10.19182/bft2013.317.a20521

Henry M., Bombelli A., Trotta C., Alessandrini A., Birigazzi L., Sola G., et al., 2013. GlobAllomeTree: international platform for tree allometric equations to support volume, biomass and carbon assessment. iForest - Biogeosciences and Forestry, 6: 326-330. https://doi.org/10.3832/ifor0901-006

Henry M., Picard N., Trotta C., Manlay R., Valentini R., Bernoux M., et al., 2011. Estimating tree biomass of sub-Saharan African forests: a review of available allometric equations. Silva Fennica, 45: 477-569. https://www.silvafennica.fi/pdf/article38.pdf

Karsenty A., Gourlet-Fleury S., 2006. Assessing sustainability of logging practices in the Congo Basin’s managed forests: the issue of commercial species recovery. Ecology and Society, 11 (1): 26. http://www.ecologyandsociety.org/vol11/iss1/art26/

Letouzey R., 1985. Notice de la carte phytogéographique du Cameroun au 1: 500 000. Toulouse, France, Institut de la carte internationale de la végétation.

Louppe D. (coord.), Mille G. (coord.), 2015. Mémento du forestier tropical. Versailles, France, Éditions Quæ, 1 200 p.

Nasi R., Billand A., van Vliet N., 2012. Managing for timber and biodiversity in the Congo Basin. Forest Ecology and Management, 268: 103-111. https://doi.org/10.1016/j.foreco.2011.04.005

Palm R., 1982. Influence de la formule de cubage et de la longueur des billons sur la détermination du volume des arbres abattus. Annales des Sciences Forestières. INRA/EDP Sciences, 39 (3) : 231-238. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00882278/document

Pérez M. R., de Blas D. E., Nasi R., Sayer J. A., Sassen M., Angoué C., et al., 2005. Logging in the Congo Basin: a multi-country characterization of timber companies. Forest Ecology and Management, 214: 221-236. https://doi.org/10.1016/j.foreco.2005.04.020

Picard N., Saint-André L., Henry M., 2012. Manuel de construction d’équations allométriques pour l’estimation du volume et la biomasse des arbres : de la mesure de terrain à la prédiction. Cirad, FAO, 210 p. http://www.fao.org/docrep/018/i3058f/i3058f.pdf

Pinheiro J., Bates D., DebRoy S., Sarkar D., R Core Team, 2012. nlme: Linear and Nonlinear Mixed Effects Models. R package version 3.1-137. https://CRAN.R-project.org/package=nlme

R Core Team, 2016. R: A Language and Environment for Statistical Computing. Vienna, Austria, R Foundation for Statistical Computing.

Rondeux J., 1999. La mesure des arbres et des peuplements forestiers. Gembloux, Belgique, Les Presses agronomiques de Gembloux, 522 p.

Sist P., 2000. Les techniques d'exploitation à faible impact. Bois et Forêts des Tropiques, 265 : 31-43. https://doi.org/10.19182/bft2000.265.a20036

Tchatat M., Ndoumbe Nkeng M., Abena J. C., Foahom B., 2008. Volumes de bois autorisés à l’exploitation au Cameroun : détermination des valeurs maximales de dépassement tolérable. Bois et Forêts des Tropiques, 295 : 35-46. https://doi.org/10.19182/bft2008.295.a20390

Venables W. N., Ripley B. D., 2013. Modern applied statistics with S-PLUS. Springer Science & Business Media, 450 p.

Zianis D., Muukkonen P., Mäkipää R., Mencuccini M., 2005. Biomass and stem volume equations for tree species in Europe. Silva Fennica, Monographs 4, 63 p. http://www.metla.fi/silvafennica/full/smf/smf004.pdf




DOI: https://doi.org/10.19182/bft2018.338.a31677



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2019, BOIS & FORETS DES TROPIQUES

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X