Enjeux et conséquences de la vannerie dans les aires protégées de Madagascar

S. Guillaud, C. Vermeulen

Résumé


La Réserve spéciale de Manombo (Sud-Est de Madagascar) est un cas typique de zone de conflits entre conservation de l’environnement et développement rural. Elle contient un vestige de forêt littorale subis- sant des pressions constantes exercées par les populations riveraines qui, faute d’alternatives économiques, dépendent fortement de leur environnement. La vannerie repré- sente une activité traditionnelle importante et les peuplements de Lepironia mucronata (mahampy), Cypéracée utilisée dans la vannerie, subissent une collecte excessive de tiges. Dans ce travail, trois peuplements de L. mucronata ont été étudiés afin d’évaluer l’impact de la vannerie sur cette ressource. Pour cela, des mesures de hauteur, de dia- mètre et de densité de tiges ont permis d’évaluer la productivité de chaque peuple- ment, et ainsi des différences ainsi significa- tives ont été constatées entre les trois marais. Parallèlement, une méthode indi- recte d’estimation a été mise au point pour évaluer la pression annuelle sur les marais, exprimée en nombre de femmes venant se fournir en tiges. Outre confirmer la surexploi- tation de cette ressource par la vannerie, cette approche permet de déduire le nombre maximal de femmes pouvant se procurer des tiges sans menacer la régénération naturelle de L. mucronata. Enfin, des enquêtes socio- économiques réalisées auprès des ménages et des commerçantes ont permis d’analyser la filière vannerie traditionnelle ainsi que les retombées économiques dans la région. Cela a permis de mettre en évidence le rôle primordial de cette activité, qui procure souvent les seuls revenus monétaires de nombreux ménages ruraux.

 


Mots-clés


Lepironia mucronata Rich., vanne- rie, filière, pressions anthropiques, ressources naturelles, produit forestier non ligneux (PFNL), Atsimo-Atsinanana, Madagascar

Texte intégral :

PDF

Références


ANGAP, 2003. Plan de gestion de la conservation de la Réserve spéciale de Manombo. Antananarivo, Madagascar, Association nationale pour la gestion des aires protégées.

CADOTTE M., RAKOTONASOLO F., REZA L., LOVETT-DOUST J.,

Tree and shrub diversity and abundance in fragmen- ted littoral forest of southeastern Madagascar. Biodiversity and Conservation,11 (8): 1417-1436.

CONSIGLIO T., SCHATZ G. E., MC PHERSON G., LOWRY P., RABENANTOANDRO J., ROGERS Z. S., RABEVOHITRA R.,

RABEHEVITRA D., 2006. Deforestation and plant diversity of Madagascar’s littoral forests. Conservation Biology, 20 (6): 1799-1803.

GANZHORN J. U., LOWRY P. P., SCHATZ G. E., SOMMER S.,

The biodiversity of Madagascar: one of the world’s hottest hotspots on its way out. Oryx, 35: 346-348.

GREEN G. M., SUSSMAN R. W., 1990. Deforestation history of the eastern rain forests of Madagascar from satellite images. Science, 248: 212-215.

IKUSIMA I., 1978. Primary production and population ecol- ogy of the aquatic sedge Lepironia articulata in a tropical swamp, Tasek Bera, Malaysia. Aquatic Botany, 4: 269-280.

KREMEN C., RAZAFIMAHATRATRA V., PHILIP GUILLERY R., RAKOTOMALALA J., WEISS A., RATSISOMPATRARIVO J.-S.,

Designing the Masoala National Park in Madagascar based on biological and socioeconomic data. Conservation Biology, 13 (5): 1055-1068.

LE ROY E., KARSENTY A., BERTRAND A., 1996. Maîtrise fon-

cière et gestion forestière. In : Le Roy E., Karsenty A., Ber- trand A. (éds.), La sécurisation foncière en Afrique, pour un gestion viable des ressources renouvelables.. Paris, France, Karthala, 103-116.

MYERS N., MITTERMEIER C. G., DE FONSECA G. A. B., KENT J.,

Biodiversity and hotspots for conservation priorities. Nature, 403: 853-858.

RANDRIATAFIKA F., RAMANAMANJATO J. B., VINCELETTE M., SOLOARIVELO S., RANDRIHASIPARA L., 2007. Monitoring of

biometric and ecological parameters following restoration of a Lepironia mucronata (Family Cyperaceae) wetland in Man- dena. In: Ganzhorn J. U., Goodman S. M., Vincelette M. (eds). Biodiversity, Ecology and Conservation of Littoral Ecosystems in Southeastern Madagascar, Tolagnaro (Fort Dauphin). Series editor Alfonso Alonso. Washington, DC, États-Unis, Smithsonian Institution, 355-362.

RAZANAJATOVO R., 2006. Caractérisation des marécages de prélèvement de Mahampy (Lepironia mucronata, Cypera- ceae) du site de Mandena, Taolagnaro, dans le cadre d’un aménagement rationnel après exploitation minière. Mémoire de fin d’études, École supérieure des sciences agronomiques, Département des eaux et forêts, Université d’Antananarivo, Madagascar.

REZA L., RAKOTOARIVONY F., BIRKINSHAW C., RANDRIANA-

SOLO A., 2005. Conservation communautaire de la forêt d’Agnalazaha. Description et évaluation du site, stratégie de conservation. Rapport non publié pour Cantonnement des Eaux et Forêts, Farafangana, et Missouri Botanical Garden.

VERMEULEN C., CARRIÈRE S., 2001. Stratégies de gestion des ressources naturelles fondées sur les maîtrises fon- cières coutumières. In : Delvingt W. (éd.). La forêt des hommes. Terroirs villageois en forêt tropicale africaine. Gembloux, Belgique, Les Presses agronomiques de Gem- bloux, 107-141.

URFER S., 2009. Travailleurs des pays pauvres. Revue Projet (Ceras-Recherche et action sociales), 309.




DOI: https://doi.org/10.19182/bft2014.320.a20543



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2014, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X