Taille des placeaux de caractérisation des teckeraies à sylviculture paysanne au Sud-Bénin

G. Atindogbé, A. Aoudji, N.H. Fonton, P. Lejeune, R. Ekpe

Résumé


Le succès des plantations domaniales de teck, Tectona grandis, a incité les privés à sa culture avec des méthodes inappropriées de plantation et de gestion sylvicole essentiellement orientées vers la satisfaction de leurs besoins. L'évaluation de cette ressource et sa caractérisation ne peuvent donc se faire sans une étude de la représentativité des unités d'échantillonnage. Trois types et douze tailles d'unités d'échantillonnage sont comparés : les placettes à surface définie (1 are, 2 ares, 4 ares et 6 ares) ; les placettes à nombre d'arbres fixé (7, 9, 11, 13 et 15 arbres) et les bandes d'échantillonnage (5, 10 et 15 arbres). Les unités sont implantées aléatoirement avec une à quatre répétitions dans chacune des dix-huit plantations de différents âges, traitées en régime de futaie et de taillis et soumises à un inventaire complet. Les paramètres dendrométriques calculés pour chaque unité d'observation de même que pour l'inventaire complet sont : la densité (Na/ha), la surface terrière (G), la tige de diamètre moyen arithmétique, la tige de surface terrière moyenne (dg). Le critère de comparaison est la moyenne quadratique (RRMSE) des erreurs relatives par rapport à la valeur de référence, celle de l'inventaire complet. De l'analyse des résultats, il ressort que les RRMSE peuvent atteindre 36 % et sont plus élevées avec les plantations en futaie. Les placettes à surface fixée donnent les meilleures estimations de caractérisation des plantations et une efficacité approximativement identique pour 4 ares et 6 ares avec des RRMSE de 10 % pour (Na/ha), de 13 % pour (G) et de 7 % pour (dg ). Les bandes d'échantillonnage sont meilleures que les placettes à nombre d'arbres fixé, avec une meilleure estimation de (dg ) de 10 % à 12 %. Tenant compte du coût d'inventaire, les unités d'observation de 4 ares peuvent être recommandées pour une meilleure caractérisation de la ressource en teck à sylviculture paysanne. (Résumé d'auteur)

Mots-clés


Plantation forestière; Gestion des ressources; sylviculture; Tectona grandis; Aménagement forestier; Dendrométrie; Secteur privé; Bénin

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/bft2011.310.a20460



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2011, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X