Aménager les savanes boisées africaines. Un tel objectif semble désormais à notre portée

R. Catinot

Résumé


L'article dresse d'abord l'inventaire des expérimentations et en apprécie la fiabilité; il en ressort, au bout de 9 ans, qu'une parcelle non exploitée double en nombre de tiges, si elle est protégée contre le feu et, si elle est exploitée à blanc, retrouve au bout de 9 ans son potentiel initial. L'article conclut sur la nécessité impérieuse de développer les recherches sur la biologie de la reproduction, la conduite des peuplements et leur sylviculture si l'on veut mieux codifier ces formes d'aménagement qui semblent être la formule de l'avenir pour ces peuplements

Mots-clés


Biologie forestière; Productivité; Savane; Aménagement forestier; Forêt tropicale seche; Afrique

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/bft1994.241.a19812



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 1994, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X