Variabilité des utilisations de Diospyros mespiliformis Hochst. suivant les facteurs sociodémographiques au Nord-Bénin

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Alain DAANON
Elie Antoine PADONOU
Bokon Alexis AKAKPO
Marcel HOUINATO

Résumé

Diospyros mespiliformis est une espèce d’arbre très peu étudiée malgré son importance pour les communautés locales au Bénin. Cette étude a évalué la variabilité des usages de l’espèce et de ses organes suivant les facteurs sociodémographiques (la provenance, les catégories socioculturelles, le sexe, l’âge et la profession des utilisateurs). Une enquête auprès de 233 participants a été réalisée dans les communes de Tchaourou, Sinendé et Bembèrèkè. La fréquence de citation, les usages rapportés et l’indice d’importance des organes de l’espèce ont été calculés. Des analyses de la covariance sur les usages totaux rapportés ont été effectuées afin d’évaluer les déterminants des usages de l’espèce. Des analyses en composantes principales ont été effectuées afin de caractériser les usages, suivant les déterminants des usages de l’espèce. Les résultats ont révélé que le sexe, l’âge et la provenance socioculturelle (P < 0,05) ont déterminé les usages dans la zone d’étude. Les hommes adultes ont eu plus d’intérêt pour l’espèce. Les Peuhls de Tchaourou et les Bariba de Sinendé ont utilisé davantage l’espèce comme bois énergie et bois d’œuvre. Les Bariba de Tchaourou, de Sinendé et les Peuhls de Sinendé sont plus intéressés par l’espèce pour des usages alimentaires, le fourrage et la pharmacopée. L’utilisation des organes est déterminée par l’âge et les interactions provenance-profession-âge (P < 0,05). Les racines et les écorces sont les parties les plus appréciées par les adultes et les personnes âgées. Les éleveurs, en général, et les agriculteurs de Tchaourou sont particulièrement intéressés par les racines, les tiges et les noix de l’espèce. Les agriculteurs de Bembèrèkè et les commerçants de Sinendé et de Bembèrèkè sont, quant à eux, plus enclins à l’usage des écorces. Par ailleurs, les usages de l’espèce en tant que bois et fourrage ont affecté négativement (P < 0,000) son usage alimentaire. Ces résultats sont à prendre en compte pour une stratégie de valorisation et de conservation durable de l’espèce.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
ARTICLES SCIENTIFIQUES

Références

Références

Akouehou G. S., Goussanou C. A., Idohou R., Dissou F. E., Azokpota P., 2014. Importance socioculturelle de Artocarpus altilis (Parkinson) Fosberg (Moraceae) au Sud-Bénin. Journal of Applied Biosciences, 75 (1) : 6173-6182. https://doi.org/10.4314/jab.v75i1.5

Arbonnier M., 2002. Trees, shrubs and lianas of West African dry zones. Versailles, France, Éditions Quæ, 573 p.

Assogba G. A., Fandohan A. B., Salako V. K., Assogbadjo A. E., 2017. Usages de Bombax costatum (Malvaceae) dans les terroirs riverains de la Réserve de biosphère de la Pendjari, République du Bénin. Bois et Forêts des Tropiques, 333 : 17-29. https://doi.org/10.19182/bft2017.333.a31465

Assogbadjo A. E., Amadji G., Glèlè Kakaï R., Mama A., Sinsin B., Van Damme P., 2009. Évaluation écologique et ethnobotanique de Jatropha curcas L. au Bénin. International Journal of Biological and Chemical Sciences, 3 (5) : 1065-1077. https://doi.org/10.4314/ijbcs.v3i5.51085

Assogbadjo A. E., Glèlè Kakaï R., Chadaré F. J., Thomson L., Kyndt T., Sinsin B., et al., 2008. Folk classification, perception and preferences of baobab products in West Africa: Consequences for species conservation and improvement. Economic Botany, 62 (1): 74-84. https://doi.org/10.1007/s12231-007-9003-6

Avocèvou-Ayisso C., Avohou T. H., Oumorou M., Dossou G., Sinsin B., 2012. Ethnobotany of Pentadesma butyracea in Benin: A quantitative approach. Ethnobotany Research and Applications, 10: 151-166. http://ethnobotanyjournal.org/index.php/era/article/view/447

Belem B., Smith O. C., Theilade I., Bellefontaine R., Guinko S., Lykke A. M., et al., 2008. Identification des arbres hors forêt préférés des populations du Sanmatenga (Burkina Faso). Bois et Forêts des Tropiques, 298 (4) : 53-64. https://revues.cirad.fr/index.php/BFT/article/view/20366

Betti J. L., 2001. Vulnérabilité des plantes utilisées comme antipaludiques dans l’arrondissement de Mintom au sud de la réserve de biosphère du Dja (Cameroun). Systematics and Geography of Plants, 71 (2) : 661- 678. https://doi.org/10.2307/3668709

Bonnet P., Arbonnier M., Grard P., 2008. Ligneux du Sahel : outil graphique d'identification. Versailles, France, Éditions Quæ, CD-Rom. https://agritrop.cirad.fr/545941/

Bonou W., Glèlè Kakaï R., Assogbadjo A. E., Fonton H. N., Sinsin B., 2009. Characterization of Afzelia africana Sm. habitat in the Lama Forest reserve of Benin. Forest Ecology and Management, 258 (7): 1084-1092. https://doi.org/10.1016/j.foreco.2009.05.032

Byg A., Balslev H., 2004. Factors affecting local knowledge of palms in Nangaritza Valley, Southeastern Ecuador. Journal of Ethnobotany, 24 (2): 255-278. https://www.biodiversitylibrary.org/page/32740564#page/91/mode/1up

Codjia J. T. C., Assogbadjo A. E., Ekué M., 2003. Diversité et valorisation au niveau local des ressources végétales forestières alimentaires du Bénin. Cahiers Agricultures, 12 (5) : 321-331. https://revues.cirad.fr/index.php/cahiers-agricultures/article/view/30405

Cunningham A. B., 1996. Peuples, parc et plantes. Recommandations pour les zones à usages multiples et les alternatives de développement autour du parc national de Bwindi Impénétrable, Ouganda. Paris, France, UNESCO, Document de travail Peuples et Plantes n° 4, 64 p. http://www.ethnopharmacologia.org/prelude2018/pdf/biblio-hc-11-cunningham.pdf

Depommier D., 1998. Étude phénologique de Faidherbia albida. Effet de l'émondage, du site et de la dimension de l'arbre sur les phénophases de l'espèce au Burkina Faso. In : Campa C., Grignon C., Gueye M., Hamon S. (éds). L'acacia au Sénégal. Paris, France, ORSTOM/ISRA, coll. Colloques et séminaires, 159-179. https://agritrop.cirad.fr/465566/

Diarra N., Togola A., Denou A., Willcox M., Daou C., Diallo D., 2016. Étude ethnobotanique des plantes alimentaires utilisées en période de soudure dans les régions Sud du Mali. International Journal of Biological and Chemical Sciences, 10 (1) : 184-197. https://doi.org/10.4314/ijbcs.v10i1.14

Djagoun C. A. M. S., Glèlè Kakaï R., Konnon D., Sewade C., Kouton M., Bonou W., et al., 2010. Potential Food and Medicinal Use of Plant Resources of the Ouémé Supérieur and N’Dali Classified Forests (Northern Benin). Fruit, Vegetable and Cereal Science and Biotechnology, 4 (1): 47-54.

Dossou-Yovo H. O., Vodouhé F. G., Sinsin B., 2014. Assessment of the medicinal uses of plant species found on termitaria in the Pendjari biosphere reserve in Benin. Journal of Medicinal Plant Research, 8 (8): 368-377. https://doi.org/10.5897/JMPR10.124

Ekué M. R., Sinsin B., Eyog-Matig O., Finkeldey R., 2010. Uses, traditional management, perception of variation and preferences in ackee (Blighia sapida K.D. Koenig) fruit traits in Benin: implications for domestication and conservation. Journal of Ethnobiology and Ethnomedicine, 6: 1-12. https://doi.org/10.1186/1746-4269-6-12

Fandohan B., Assogbadjo A. E., Glèlè Kakaï R., Kyndt T., De Caluwé E., Codjia J. T. C., Sinsin B., 2010. Women’s traditional knowledge, use value, and the contribution of tamarind (Tamarindus indica L.) to rural households’ cash income in Benin. Economic Botany, 64: 248-259. https://doi.org/10.1007/s12231-010-9123-2

Gandon B., 2003. L'émondage du Pterocarpus erinaceus (vène) : étude des pratiques et de leurs impacts sur l'arbre, sur 4 terroirs agro-sylvo-pastoraux du Sénégal Oriental. Mémoire DESS, Université de Paris-Val-de-Marne, France, 80 p. https://agritrop.cirad.fr/528431/

Gbémavo C. J., Gnanglé C. P., Assogbadjo E. A., Glèlè Kakaï R. L., 2014. Analyse des perceptions locales et des facteurs déterminant l’utilisation des organes et des produits du Jatropha curcas Linn. (Euphorbiaceae) au Bénin. Agronomie Africaine, 26 (1) : 69-79. https://www.ajol.info/index.php/aga/article/view/104853

Gnonlonfoun I., Glèlè Kakaï R. L., Salako V. K., Assogbadjo A. E., Ouédraogo A., 2015. Structural analysis of regeneration in tropical dense forest: combined effect of plot and spatial distribution patterns. Acta Botanica Gallica: Botany Letters, 162 (1): 79-87.

Gouwakinnou G. N., Lykke A. M., Assogbadjo A. E., Sinsin B., 2011. Local knowledge, pattern and diversity of use of Sclerocarya birrea. Journal of Ethnobiology and Ethnomedicine, 7 (1): 8. https://doi.org/10.1080/12538078.2014.984332

Hoffman B., Gallaher T., 2007. Importance indices in ethnobotany. Ethnobotany Research and Applications, 5 (1): 201-218. http://ethnobotanyjournal.org/index.php/era/article/view/130

Houehanou T. D., Assogbadjo A. E., Kakaï R. G., Houinato M., Sinsin B., 2011. Valuation of local preferred uses and traditional ecological knowledge in relation to three multipurpose tree species in Benin (West Africa). Forest Policy and Economics, 13 (7): 554-562. https://doi.org/10.1016/j.forpol.2011.05.013

Idohou R., Assogbadjo A. E., Fandohan B., Gouwakinnou G. N., Glèlè Kakai R. L., Sinsin B., et al., 2013. National inventory and prioritization of crop wild relatives: case study for Benin. Genetical Resources and Crop Evolution, 60 (4): 1337-1352. https://doi.org/10.1007/s10722-012-9923-6

INSAE, 2016. Effectifs de la population des villages et quartiers de villes du Bénin. Rapport final, RGPH-Recensement Général de la Population et l’Habitat 4ème édition. Cotonou, Bénin, Institut national de la Statistique et de l’Analyse économique, 85 p.

IUCN (International Union for Conservation of Nature), 2014. IUCN Evaluations of Nominations of Natural and Mixed Properties to the World Heritage List. Report to the World Heritage Committee Twenty-Sixth Session, 24-29 June 2002, Budapest, Hungary. UNESCO, World Heritage Convention, 148 p. https://whc.unesco.org/archive/2014/whc14-38com-inf8B2-en.pdf

Issifou I. S., Kpérkouma W. A., Dourma M., Atakpama W., Kanda M., Akpagana K., 2018. Valeur ethnobotanique de l’espèce Khaya senegalensis (Desr.) A. Juss. (meliaceae) auprès des populations riveraines de la chaîne de l'Atacora au Togo. Revue Marocaine des Sciences Agronomiques et Vétérinaires, 6 (1) : 64-72. https://www.agrimaroc.org/index.php/Actes_IAVH2/article/view/512/570

Koura K., Ganglo J. C., Assogbadjo A. E., Agbangla C., 2011. Ethnic differences in use values and use patterns of Parkia biglobosa in Northern Benin. Journal of Ethnobiology and Ethnomedicine, 7 (42): 1-12. https://doi.org/10.1186/1746-4269-7-42

Lougbegnon T. O., Nassi K. M., Gbesso G. F., 2015. Ethnobotanique quantitative de l’usage de Chrysophyllum albidum G. Don par les populations locales au Bénin. Journal of Applied Biosciences, 95 : 9028-9038. https://doi.org/10.4314/jab.v95i1.12

Mapongmetsem P. M., Kapchie V. N., Tefempa B. H., 2012. Diversity of local fruit trees and their contribution in sustaining the rural livelihood in the Northern Cameroon. Ethiopian Journal of Environmental Studies and Management, 5 (1): 32-46. https://doi.org/10.4314/ejesm.v5i1.5

Maxted N., Kell S. P., Ford-Lloyd B., 2008. Crop wild relatives: catalogues, threats, conservation and use. In: Maxted N., Dulloo E., Ford-Lloyd B., Kell S. P., Iriondo J. M. (eds). Crop Wild Relatives Conservation and Use. Wallingford, United Kingdom, CAB International, 3-30.

R Core Team, 2016. R: A language and environment for statistical computing. Vienna, Austria, R Foundation for Statistical Computing. https://www.R-project.org/

Vodouhê F. G., Coulibaly O., Greene C., Sinsin B., 2009. Estimating the local value of non-timber forest products to Pendjari biosphere reserve dwellers in Benin. Economic Botany, 63 (4): 397-412. https://doi.org/10.1007/s12231-009-9102-7

Wédjangnon A. A., Houètchégnon T., Ouinsavi C., 2016. Caractéristiques ethnobotaniques et importance socio-culturelle de Mansonia altissima A. Chev. au Bénin, Afrique de l’Ouest. Journal of Animal & Plant Sciences, 29 (3) : 4678-4690. http://www.m.elewa.org/JAPS/2016/29.3/4.Wedjangnon.pdf