CROISSANCE RADIALE ET SENSIBILITÉ AU CLIMAT DU PISTACHIER DE L’ATLAS, PISTACIA ATLANTICA DESF., EN ALGÉRIE

N. Ifticene-Habani, M. Messaoudene

Résumé


Le pistachier de l’Atlas, Pistacia atlantica Desf., est assez peu étudié alors qu’il occupe une place importante dans les écosystèmes steppique et saharien algé- riens (Ahaggar : Sahara central). L’espèce constitue un cas écologique et biogéo- graphique particulier ; son association  à d’autres espèces caractéristiques des milieux saharien, aride et semi-aride indique sa très grande résistance aux changements globaux, notamment cli- matique. La question posée est de savoir comment réagit cet arbre aux change- ments climatiques actuels suivant un gradient d’aridité. Une étude dendro-éco logique a été entreprise pour identifier les facteurs climatiques régissant la croissance radiale de cette espèce. Cette approche permet de préciser à diffé- rentes échelles spatiales et temporelles la relation entre  variabilité  climatique et variabilité de la croissance radiale du pistachier de l’Atlas. La réponse du pis- tachier de l’Atlas aux évènements clima- tiques extrêmes a été étudiée par l’ana- lyse des années caractéristiques. L’étude a porté sur quatre populations installées dans deux régions : la région des hautes plaines steppiques de Djelfa et la région présaharienne de Béchar. L’analyse révèle que les années caractéristiques dépendent fortement des conditions hydriques (précipitations moyennes annuelles) et thermiques (températures moyennes annuelles). Les années de forte croissance correspondent à des annéeshumides. Enrevanche, lesannées de faible croissance correspondent à des années sèches. La réponse du pistachier de l’Atlas à la grande variabilité clima- tique est traduite par les valeurs élevées du coefficient de sensitivité moyenne. L’analyse des fonctions de réponse montre l’importance des précipitations dans la croissance radiale du pistachier de l’Atlas, et le rôle moindre joué par les températures dans des conditions modu- lées par le biotope.


Mots-clés


Pistacia atlantica, climat aride, croissance radiale, dendroécolo- gie, pistachier de l’Atlas, climat saharien.

Texte intégral :

PDF

Références


Amara M., 2014. Contribution à l’étude des groupements à Pistacia atlantica subsp. atlantica dans le Nord-Ouest algé- rien. Thèse de doctorat, Université Abou Bekr Belkaid Tlem- cen, Algérie, 214 p.

Baas P., 1976. Some functional and adaptive aspects of ves- sels member morphology. In: Baas P., Bolton A. J., Catling

D. M. (eds). Wood structure in biological and technologi- cal research. La Haye, Pays-Bas, Leiden University, Leiden Botanical Series, 3: 157-181.

Bagnouls F., Gaussen H., 1953. Saison sèche et indice xéro- thermique. Bulletin de la Société d’Histoire Naturelle, Tou- louse, 88 : 193-239.

Becker M., 1977. Contribution à l’étude de la transpiration et de l’adaptation à la sécheresse des jeunes plants résineux. Exemple de 3 sapins du pourtour méditerranéen (Abies alba, A. nordmanniana, A. numidica). Annales des Sciences Forestières, 34 (2) : 137-158.

Becker M., 1989. The role of climate on present and past vitality of silver fir forests in the Vosges mountains of north- eastern France. Canadian Journal of Forest Research, 19: 1110-1117.

Belhadj S., 2007. Étude éco-botanique de Pistacia atlantica Desf. (Anacardiaceae) en Algérie, préalable à la conserva- tion des ressources génétiques de l’espèce et sa valorisa- tion. Thèse de doctorat d’État en sciences agronomiques, Université Mouloud Mammeri Tizi Ouzou, Algérie, 183 p.

Boudouaya M., Benhassaini H., Bendimered-Mouri F. Z., Mothe F., Fournier M., 2015. Évaluation de la durabilité natu- relle du bois de Pistacia atlantica Desf. du Nord de l’Algé- rie. Bois et Forêts des Tropiques, 325 (3) : 49-58. http://bft. cirad.fr/cd/BFT_325_49-58.pdf

Bréda N., Granier A., Aussenac G., 2004. La sécheresse de 2003 dans le contexte climatique des 54 dernières années : analyse écophysiologique et influence sur les arbres fores- tiers. Revue Forestière Française, 56 (2) : 109-131.

Burnel L., Pélissier C., 2009. Méthode de préparation d’échantillons de bois feuillus pour utilisation en dendro- chronologie. Cahiers Techniques de l’Inra, 66 : 5-12.

Cherubini P., Gartner B. L., Tognetti R., Bräker O. U., Schoch W., Innes J. L., 2003. Identification, measurement and inter- pretation of tree rings in woody species from mediterranean climates. Biological Reviews, 78: 119-148.

Cook E. R., 1985. A time series analysis approach to tree ring standardization. Tucson, AZ, USA, University of Arizona, Fac- ulty of the School of Renewable Natural Resources, 183 p.

Cook E. R., Kairiukstis L. A. E., 1990. Methods of dendro- chronology: Applications in the environmental sciences. Dordrecht, Pays-Bas, Kluwer Academic Publishers, 408 p.

Emberger L., 1938. Les arbres du Maroc et comment les reconnaître. Paris, France, Édition Larousse, 317 p.

Fritts H. C., 1976. Tree rings and climate. Londres, Royau- me-Uni, Academic Press, 567 p.

Guiot J., 1991. Methods and programs of statistics for paleo- climatology and paleoecology. Quantification des change- ments climatiques : Méthodes et programmes. Monogra- phie 1. INSU, PNEDC, 253 p.

Hassini N., Abderrahmani B., Dobbi A., 2015. Changement climatique et phénomènes extrêmes : action symbiotique du climat et du milieu naturel dans l’occurrence de la séche- resse en Algérie. In : XXVIIIe Colloque de l’Association inter- nationale de climatologie, Liège, Belgique, 503-508.

IPCC, 2014. Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Chapitre 22 : Afrique. Résumé. OMM, PNUE, 4 p.

Mérian P., 2012a. POINTER et DENDRO : deux applications sous R pour l’analyse de la réponse des arbres au climat par approche dendroécologique. Outils et méthodes. Revue Forestière Française, 64 (6) : 789-798.

Mérian P., 2012b. Variations spatio-temporelles de la réponse au climat des essences forestières tempérées : quantification du phénomène par approche dendroécolo- gique et influence de la stratégie d’échantillonnage Thèse de doctorat, Institut des sciences et industries du vivant et de l’environnement, (AgroParisTech), France, 451 p.

Monjauze A., 1980. Connaissance du bétoum Pistacia atlan- tica Desf. Biologie et forêt. Revue Forestière Française, 4 : 357-363.

Mooney H. A., Kummerow J., 1981. Phenological develop- ment of plants in mediterranean-climate regions. In: di Cas- tri F., Goodall D. W., Specht R. L. (eds). Mediterranean-type Shrublands. Amsterdam, Pays-Bas, Elsevier Scientific Pub- lishing Company, Ecosystems of the World 11, 303-307.

Pouget M., 1977. Cartographie des zones arides : géomor- phologie, pédologie, groupements végétaux, aptitude du milieu à la mise en valeur à 1/100 000 : région de Mes- saad-Ain El Ibel (Algérie). Notice explicative n° 67. Paris, France, ORSTOM, 90 p.

Quézel P., Médail F., 2003. Écologie et biogéographie des forêts du bassin méditerranéen. Paris, France, Elsevier, coll. Environnement, 571 p.

R Development Core Team, 2011. R: A language and environ- ment for statistical computing. Vienne, Autriche, R Founda- tion for Statistical Computing.

Safar W., 1994. Contribution à l’étude dendroécologique du pin d’Alep (Pinus halepensis Mill.) dans une région semi- aride d’Algérie : l’Atlas Saharien (Ouled Naïl, Aurès, Hodna). Thèse de doctorat, Université d’Aix-Marseille III, France, 215 p.

Schweingruber F. H., 1996. Tree rings and environment: Den- droecology. Berne, Suisse, Paul Haupt, 609 p.

Schweingruber F. H., Eckstein D., Serre-Bachet F., Brakero U., 1990. Identification, presentation and interpretation of event years and pointer years in dendrochronology. Dendro- chronologia, 8: 9-38.

Serre F., 1973. Contribution à l’étude dendroclimatologique du pin d’Alep (Pinus halepensis Mill.). Thèse de docteur ès sciences naturelles. Université d’Aix-Marseille III, France, 244 p.

Stokes M. A., Smiley T. L., 1968. An introduction to tree ring dating. Chicago, IL, USA, The University of Chicago Press, 73 p.

Tabet Aoul M., 2008. Impacts du changement climatique sur les agricultures et les ressources hydriques au Maghreb. Note d’alerte du CIHEAM, 48.

Tessier L., 1984. Dendroclimatologie et écologie de Pinus silvestris L. et Quercus pubescens Willd. dans le sud-est de la France. Thèse de doctorat, Université d’Aix-Marseille III, France, 275 p.

Wigley T. M., Briffa K. R., Jones P. D., 1984. On the average value of correlated time series, with applications in dendro- climatology and hydrometeorology. Journal of Climate and Applied Meteorology, 23: 201-213.

Zhang S. H., Romane F., 1991. Variations de la croissance radiale de Quercus ilex L. en fonction du climat. Annales des Sciences Forestières, 48 : 225-234.

Zohary M., 1996. The genus Pistacia L. In: Padulosi S., Caruso T., Barone E. (eds). Taxonomy, distribution, conserva- tion and uses of Pistacia genetic resources. Proceedings of the IPGRI Workshop, 29-30 June 1995, Palermo, Italy, 1-11.




DOI: https://doi.org/10.19182/bft2016.329.a31307



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2017, Bois et Forêts des Tropiques

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.

Bois et forêts des tropiques - Revue scientifique du Cirad

Cirad - Campus international de Baillarguet, 34398 Montpellier Cedex 5, France - Contact - ISSN: L-0006-579X