Impact du <em>Calliandra</em> sur la porosité d'un Andosol

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Jacques Tassin
Sylvain Perret
R. Cattet

Résumé

Sur les andosols cultivés des Hauts de la Réunion, l'aménagement de haies isohyppses de Calliandra calathyrsus est préconisé pour favoriser l'infiltration des eaux de ruissellement. L'infiltrométrie à succion contrôlée, associée à des mesures d'humidité pondérale et de densité apparente sèche, atteste, au niveau de la haie, d'une redistribution du spectre poral en faveur des pores de diamètre de plus de 0,5 mm, ainsi que d'une nette augmentation de la conductivité hydraulique à saturation. En outre, sous la haie, cette restructuration se manifeste davantage en amont qu'en aval

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
ACTES DE CONFÉRENCE