Le rôle de l’élevage dans la lutte contre la pauvreté

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

B. Faye

Résumé

La lutte contre la pauvreté fait partie des priorités de nombreuses instances internationales et la place de l’élevage dans cette perspective mérite d’être précisée. La pauvreté relève de critères économiques, mais aussi sociaux et culturels, et se manifeste à plusieurs échelles (pays, régions, catégories sociales, individus). La pauvreté urbaine et la pauvreté rurale sont étroitement liées. On peut classer les éleveurs pauvres en trois catégories : les éleveurs ayant perdu leur troupeau, les éleveurs disposant d’un troupeau trop petit ou faiblement productif pour survivre, les éleveurs endettés. Ces trois catégories peuvent correspondre à différentes phases d’une paupérisation croissante. L’élevage intervient à cinq niveaux pour répondre au défi de la lutte contre la pauvreté : sécurisation, capitalisation, diversification, intégration économique, intégration sociale. Ce positionnement de l’élevage renvoie à des questions de recherche et de développement qui méritent d’être précisées.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Rubrique indéterminée