Énoncé de mission

La Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux est dédiée à la dissémination des connaissances par la valorisation de recherches originales, la présentation de débats et la publication de synthèses concernant les productions animales, les produits animaux, la santé animale ou l’environnement dans lequel évoluent les éleveurs et les animaux, et relatifs aux régions tropicales, subtropicales et méditerranéennes. Toutes les espèces animales élevées dans les régions mentionnées sont concernées, qu’elles soient exotiques ou indigènes, y compris la faune sauvage et les espèces aquacoles. Les domaines d’intérêt comprennent les différentes disciplines des sciences animales, comme la physiologie, la nutrition, la génétique, la production, la reproduction, les sciences vétérinaires, ainsi que les approches systémiques et holistiques, comme l’analyse des systèmes d’élevage, l’analyse des filières, les études épidémiologiques et écopathologiques, ou l’analyse environnementale. Cinq rubriques recouvrent l’ensemble de ces disciplines :

Systèmes d’élevage et filières

Environnement et territoires

Productions animales et produits animaux

Ressources alimentaires et alimentation

Santé animale et épidémiologie

 

Processus d'évaluation par les pairs

Les manuscrits soumis à la Revue sont évalués par des pairs ; ceux-ci sont anonymes vis-à-vis des auteurs.

Deux évaluateurs externes sont généralement consultés pour l’évaluation mais dans le cas d’avis divergents des évaluations supplémentaires peuvent être requises.

Politique d'accès libre

La Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux publie ses contenus sous la licence Creative Commons « Attribution – Version 4.0 International » (CC BY).  Cette licence permet le libre accès tel qu’il a été défini dans le document fondateur (Déclaration de Berlin sur le libre accès).

Les utilisateurs ont un accès immédiat et gratuit aux travaux des auteurs, et un droit de diffusion sans restriction. Les seules obligations consistent à citer de manière complète la référence aux auteurs et à leurs travaux, et d’indiquer si des modifications ont été apportées.

 

Sponsors

La Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux est publiée par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad).

Historique de la revue

La Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux (REMVT) est une revue scientifique internationale à comité de lecture, publiée par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad).

Elle a été créée en 1947, date à laquelle elle a succédé au Recueil de médecine vétérinaire exotique qui avait paru de 1928 à 1940. Conçue initialement comme un « organe de liaison » destiné à « faire connaître les travaux des services, des laboratoires, des chercheurs isolés » français, à « servir entre eux de trait d’union », à « recueillir les documents que recèlent souvent sans profit les archives officielles », la REMVT considérait également dès sa création qu’il était de son devoir de faire connaître les « résultats (…) des services analogues des pays étrangers » et d’« offrir la synthèse des études étrangères ». De courts résumés, en anglais et en espagnol, furent insérés à partir de 1956 à la suite des articles originaux en français. A partir du milieu des années 1970, des articles en anglais furent publiés, d’abord timidement. Cette tendance s’amplifia lorsque, aux côtés des travaux des vétérinaires et des chercheurs de l’Institut d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux (IEMVT), et des services de l’élevage des pays francophones d’Afrique, la Revue commença à publier des études de chercheurs anglophones, par exemple du Nigeria ou du Soudan.

En 1984 le Cirad fut créé et l’IEMVT devint l’un de ses départements fondateurs. A partir des années 1990, les chercheurs du Cirad publièrent de plus en plus souvent leurs travaux originaux, en anglais, dans des revues internationales, réservant à la REMVT des synthèses de leurs recherches destinées au public francophone n’ayant pas accès aux revues susmentionnées. Ce furent alors les chercheurs des institutions nationales de recherche nouvellement créées dans les pays chauds, notamment africains, qui proposèrent plus fréquemment leurs travaux à la Revue.

Les équipes du Cirad et leurs partenaires des pays du Sud restent très attachés à la Revue, notamment pour ses fonctions d’apprentissage de la publication scientifique. Encourageant les évaluateurs des manuscrits à étayer leurs appréciations, elle détient un rôle pédagogique, donnant de véritables outils aux auteurs pour progresser dans la présentation de leurs travaux de recherche. Elle accueille par ailleurs des manuscrits relevant de sujets très finalisés concernant l’élevage et l’environnement des régions tropicales et méditerranéennes, décrivant souvent des études à l’interface de la recherche et du développement, ou sert de niche pour certaines études visant un lectorat essentiellement francophone. Ces fonctions particulières ne retirent rien aux exigences de qualité scientifique qu’elle a toujours souhaité promouvoir et qui contribuent à sa notoriété de revue visant l’intérêt et la rigueur scientifiques.

Depuis 2006, les numéros de la Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux sont publiés sur Internet, sans frais de publication pour les auteurs et en accès libre pour les lecteurs. Tous les articles publiés depuis 1947 sont accessibles individuellement sur le site.