Énoncé de mission

La Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux est dédiée à la dissémination des connaissances par la valorisation de recherches originales, la présentation de débats et la publication de synthèses concernant les productions animales, les produits animaux, la santé animale ou l’environnement dans lequel évoluent les éleveurs et les animaux, et relatifs aux régions tropicales, subtropicales et méditerranéennes. Toutes les espèces animales élevées dans les régions mentionnées sont concernées, qu’elles soient exotiques ou indigènes, y compris la faune sauvage et les espèces aquacoles. Les domaines d’intérêt comprennent les différentes disciplines des sciences animales, comme la physiologie, la nutrition, la génétique, la production, la reproduction, les sciences vétérinaires, ainsi que les approches systémiques et holistiques, comme l’analyse des systèmes d’élevage, l’analyse des filières, les études épidémiologiques et écopathologiques, ou l’analyse environnementale. Cinq rubriques recouvrent l’ensemble de ces disciplines :

  • Systèmes d’élevage et filières
  • Environnement et territoires
  • Productions animales et produits animaux
  • Ressources alimentaires et alimentation
  • Santé animale et épidémiologie

 

Processus d'évaluation par les pairs

Les manuscrits soumis à la Revue sont évalués par des pairs ; ceux-ci ne font pas partie de l'equipe éditoriale et sont anonymes vis-à-vis des auteurs.

Deux évaluateurs externes sont consultés pour l’évaluation mais dans le cas d’avis divergents des évaluations supplémentaires peuvent être requises.

 

Politique d'accès libre

La Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux publie ses contenus sous la licence Creative Commons « Attribution – Version 4.0 International » (CC BY).  Cette licence permet le libre accès tel qu’il a été défini dans le document fondateur (Déclaration de Berlin sur le libre accès).

Les utilisateurs ont un accès immédiat et gratuit aux travaux des auteurs, et un droit de diffusion sans restriction. Les seules obligations consistent à citer de manière complète la référence aux auteurs et à leurs travaux, et d’indiquer si des modifications ont été apportées.

 

Déclaration sur les règles déontologiques et les bonnes pratiques de la publication scientifique

9 Juillet 2021

La Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux est une revue scientifique à comité de rédaction international dont les membres sont des experts reconnus dans leur domaine. Des détails sur leurs noms et leurs affiliations peuvent être consultés ici.

La Revue est en accès libre et elle est gratuite pour les auteurs.

La Revue s’engage à appliquer les normes les plus exigeantes en matière d’intégrité scientifique de la publication et à prendre les dispositions nécessaires contre les mauvaises pratiques de publication. La Revue suit dans ses principes les recommandations du Comité sur l’éthique de la publication COPE « Code de conduite et principes directeurs des meilleures pratiques pour les éditeurs de revues ».

Tous les auteurs soumettant un manuscrit pour publication à la Revue acceptent de participer au processus d’évaluation par les pairs, c’est-à-dire de recevoir des conseils sur leur manuscrit de la part d’évaluateurs spécialistes dans leur domaine, qui aideront le rédacteur en chef à prendre la décision finale de le publier ou non. Ils attestent avoir contribué de manière significative au projet de recherche. Ils s’engagent à révéler tout conflit d’intérêts. Ils attestent que le manuscrit est exempt de tout contenu frauduleux, y compris la copie ou le plagiat de tout ou partie d’autres travaux. Ils acceptent de fournir des corrections d’erreurs, ou des rétractations lorsque des cas de fraude mettent en cause leur publication. Ils acceptent de fournir des informations sur le soutien financier.

La Revue s’engage à obtenir une évaluation objective et équitable menée par des pairs (les évaluateurs ne font pas partie de l’équipe éditoriale, ils sont anonymes pour les auteurs, les auteurs ne sont pas anonymes pour les évaluateurs) de tous les manuscrits soumis pour publication. La Revue veille à ce qu’il n’y ait aucun conflit d’intérêts, avéré ou potentiel, entre les éditeurs et les évaluateurs, et les manuscrits évalués. Tout manquement à ces règles doit être signalé directement au rédacteur en chef qui s’engage à résoudre rapidement le problème.

Tous les évaluateurs s’engagent à traiter les manuscrits de manière confidentielle. Ils s’engagent à révéler tout conflit d’intérêts. Ils s’engagent à utiliser leur expertise pour commenter et formuler des recommandations de manière objective dans la mesure de leurs connaissances sur les manuscrits qui leur sont confiés.

Les éditeurs veillent à identifier et à refuser la publication d’articles dans lesquels il y a eu un manquement dans la conduite de la recherche. Ils s’engagent à publier des corrections, des clarifications, des rétractations et des excuses si nécessaires. Ils n’encouragent jamais la fraude, ni ne permettent sciemment que celle-ci se produise. En cas d’allégations de fraude, celles-ci sont traitées de manière appropriée (cf. Déontologie et intégrité scientifique)

Les obligations des auteurs, des évaluateurs et des éditeurs sont décrites dans la section Déontologie et intégrité scientifique. Tous s’engagent à respecter les normes d’intégrité scientifique énoncées ici et dans Déontologie et intégrité scientifique.

La Revue publie son contenu selon les termes de la licence Creative Commons « Attribution - Version 4.0 International » afin de faciliter la réutilisation gratuite, immédiate et sans restriction de celui-ci (les informations peuvent être consultées ici).

La Revue utilise le système LOCKSS pour la sauvegarde des archives et leur accès à long terme.

En publiant dans la Revue, les auteurs conservent leurs droits d’auteur sans restriction. Ils peuvent archiver les versions preprints et le PDF final.

 

Sponsors

La Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux est publiée par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad).