Typologie des systèmes d’élevage camelins du sud du Maroc

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

A. Kamili
B. Faye
N. Saïd Tligui
M. Bengoumi

Résumé

Bien que disposant d’un appui des autorités nationales dans le cadre du Plan Maroc Vert, l’élevage camelin au Maroc est encore assez mal connu. La présente étude a eu pour objectif de disposer d’une description des types d’élevages camelins dans une portion vaste du sud du pays, caractérisée par sa grande concentration des élevages camelins. Pour ce faire, dans le cadre d’une enquête sanitaire, 168 éleveurs chameliers appartenant à neuf provinces du sud du Maroc ont été interviewés sur leur système de production. Les 168 troupeaux camelins ont représenté 11 426 dromadaires soit environ 10 % de la population cameline de cette zone. Au final, un tableau comprenant 168 élevages camelins décrits par 20 variables actives (taille et structure du troupeau, organisation de la gestion et pouvoir de décision, ampleur de la mobilité, commercialisation, pratiques de complémentation alimentaire et de prévention sanitaire) et deux variables illustratives (statut de l’enquêté et région d’origine) a été soumis à une analyse multivariée (analyse des correspondances multiples et classification automatique). L’analyse a permis d’identifier quatre types d’éleveurs : a) ceux possédant de grands troupeaux laitiers traditionnels, b) les citadins possédant des petits troupeaux, c) les éleveurs pluriactifs opportunistes, et d) les éleveurs parfois pluriactifs, faiblement intégrés au marché et sous-traitant leur activité d’élevage. Cette typologie paraît être très liée à la région d’origine des éleveurs indiquant une certaine spécificité régionale.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Systèmes d'élevage et filières