Résultats d'un demi-siècle de sélection en croisement bovin-zébu à Thibar (Tunisie)

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

J. Hardouin

Résumé

L'auteur relate les travaux zootechniques conduits pendant un demi-siècle au domaine de Thibar (Tunisie) par le frère Novat, dans le but d'obtenir des animaux bien acclimatés au milieu, avec comme objectifs la production de travail, de viande et de lait. L'élevage est de type semi-extensif en hiver et extensif l'été. Au départ le troupeau de base a été constitué par des animaux de race arabe et des croisements modicano-arabe. Puis de nombreux croisements ont eu lieu avec les races Charolaise et Montbéliarde, en vue d'augmenter la taille et les masses musculaires, et des zébus d'Asie, qui outre leur rusticité, ont apporté une résistance appréciable à la piroplasmose, à la theilériose et à la chaleur. Les animaux obtenus avec ces croisements ont constitué une population non fixée définitivement mais bien adaptée au climat, docile et capable de donner des productions intéressantes. Ainsi, des sujets croisés zébu ont donné 2.600 kg de lait dès la deuxième lactation et il est courant d'obtenir 3.000 kg de lait et plus à la cinquième lactation. Le poids vif des animaux oscille entre 500 et 650 kg à l'âge adulte et certains sujets pèsent 250 kg à un an et 400 à 450 kg à 2 ans, avec des rendements en viande satisfaisants

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Rubrique indéterminée