1- Préparer : sujet, publics, intérêt

Auteur.e.s, organismes d’affiliation

Domaine traité

Message, idée principale

L’expression précise du message que vous voulez faire passer donnera le fil conducteur.

Proposition(s) de titre

< 80 signes, si possible… mais on peut aller jusqu’à 120.

Publics cibles et objectifs pour chaque public cible : quels changements souhaitez-vous induire chez et/ou par ces publics ?

  • Quels publics de décideurs voulez-vous intéresser ? (liste précise)
  • Que voulez-vous que chacun d’eux fassent ou pensent à l’issue de la lecture du Perspective ? Expliciter les changements attendus chez et/ou par ces publics : c’est un point clé à développer car c’est le cœur de votre Perspective.

A préciser le plus possible, car c’est de là qu’on en déduit l’utilité et l’argumentaire du Perspective, et c’est aussi ce qui aidera à une diffusion, via les réseaux sociaux du Cirad et via vos propres canaux.

Recherches et publications sources des auteur.e.s, sur lesquelles se base le Perspective

  • Perspective se fonde en premier lieu sur les travaux de ses auteur.e.s, conduits ou non dans le cadre de projets : résultats de recherche validés publiés et/ou commande expertise approfondie (rapports accessibles).
  • Perspective vient après une recherche et la publication de ses résultats, car il prend du recul et en tire parti pour faire évoluer les idées côté décideurs. C’est sa ligne éditoriale.

Cette partie servira aussi à rédiger l’encadré en page 4 du Perspective.

Originalité

D’autres travaux existent-ils sur la question hors du Cirad ? Quelle est la plus-value de vos travaux ? La mise en valeur de cette originalité est une aide à l’argumentaire.

Les opportunités pour diffuser ce Perspective et s’en servir

Un policy brief par lui-même n’est qu’un écrit de plus. Son impact existe ou a du sens que s’il sert à des rencontres, exposés, négociations, etc., toute échéance nécessitant une prise de décision. Sa réalisation doit vous servir au bon moment.

Stratégie de diffusion et communication

A construire pour la sortie du Perspective.

Quelle échéance souhaitez-vous ?

Faire le point sur :

  • carnets d’adresses de l'équipe de recherche,
  • réseaux scientifiques professionnels,
  • actualité et accès dans blogs et plateformes de vos réseaux,
  • événements web,
  • autres événements (réunion…).

Comité de lecture, pour avis constructifs et bienveillants

  • Les co-rédacteur.rice.s en chef,
  • 1 à 3 personnes, Cirad ou externe, choisies en accord avec les co-rédacteur.rice.s en chef. Idéalement, de votre famille de pensée et externe à votre famille de pensée. Elles liront le texte complet du Perspective, et la fiche de préparation si besoin. Elles apporteront des avis constructifs et bienveillants dans l’objectif d’améliorer la forme et d’aiguiser l’argumentaire.

 

2- Argumenter : aide pour rédiger le texte - Ou rédiger le texte complet si vous êtes inspiré.e.s

Un plan indicatif ci-dessous non contractuel (juste pour avancer). Cet argumentaire aidera ensuite à rédiger le 4-pages, qui n’aura pas forcément ce plan très basique.

Environ 1 page ou plus, si le texte s’étoffe pour arriver à une rédaction qui pourrait être la version 1 du 4-pages complet, si vous avez l’inspiration. Sinon vous en faites moins, et nous attendons les suggestions des relecteur.rice.s.

Contexte et problème – Quel est le problème ? Dans quel contexte se développe-t-il ?

Politiques actuelles - En quoi ne permettent-elles pas de résoudre le problème ?

Proposition - Que proposez-vous pour réfléchir au problème autrement, ou pour apporter des idées pour le résoudre ?

  • Penser à être concret, penser à vos publics cibles, penser à coller à votre message clé.
  • Développer l’idée ou politique clé ; donner des pistes de mise en œuvre.

Ouvertures, pistes d’approfondissement

  • Par exemple : ce que vous proposez implique des étapes à franchir, qui ne le sont pas encore.
  • OU alors : une ouverture sur un sujet/thème/enjeu plus large que le sujet du Perspective, votre Perspective pouvant être un élément de preuve, un exemple concret, montrant que la réflexion doit s’élargir, ou qu’elle est révélatrice de quelque chose de plus complexe, ou à plus grande échelle…