Perspective https://revues.cirad.fr/index.php/perspective <p>Les auteurs s’appuient sur leurs résultats de recherche pour proposer des pistes de réflexion et d’action aux décideurs sur une question stratégique pour les pays du Sud...</p> fr-FR <p><span id="idDroitsPub">Chaque numéro est mis à disposition selon les termes de la <a href="https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/deed.fr" target="_blank" rel="noopener">Licence Creative Commons CC-BY 4.0 : Attribution - 4.0 International</a> </span> <a title="Licence CC-BY" href="https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/deed.fr" target="_blank" rel="noopener"><img src="/public/site/images/CIRADjournals/logo_cc-by2.png" width="92" height="32"></a></p> perspective@cirad.fr (Cécile Fovet-Rabot) ojs-revues@cirad.fr (Cécile Fovet-Rabot) ven., 06 déc. 2019 17:48:45 +0100 OJS 3.1.2.1 http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss 60 Territoires d’élevage pastoral au Sahel : un bilan carbone avec un potentiel inattendu d’atténuation du changement climatique https://revues.cirad.fr/index.php/perspective/article/view/31813 <p><a href="https://revues.cirad.fr/index.php/perspective/article/view/31814">English version of the article</a></p> <p>Au Sahel, l’élevage pastoral valorise un milieu extrême. Alors qu’il est accusé d’émettre trop de gaz à effet de serre par kilogramme de lait ou de viande produit, une recherche menée au Sénégal montre que les territoires pastoraux peuvent en réalité avoir un bilan carbone neutre&nbsp;: les émissions d’origine animale sont compensées par la séquestration de carbone dans les sols et la végétation. Ces résultats ont été obtenus par une méthode d’évaluation originale, dite écosystémique&nbsp;: elle intègre l’utilisation du territoire pastoral dans son ensemble, en fonction des saisons et des lieux investis par les troupeaux. Ces résultats incitent à revoir à la baisse les normes actuelles de calcul du comportement alimentaire et des émissions de méthane issu de la digestion des ruminants. D’autres implications sont envisageables, comme améliorer le bilan carbone par des pratiques locales spécifiques et valoriser ces espaces sur le marché du carbone. Préserver ce mode d’élevage est aussi une des voies pour générer du développement et contribuer à sécuriser ces régions.</p> Mohamed Habibou Assouma, Philippe Lecomte, Christian Corniaux, Pierre Hiernaux, Alexandre Ickowicz, Jonathan Vayssières Copyright (c) https://revues.cirad.fr/index.php/perspective/article/view/31813 lun., 25 nov. 2019 00:00:00 +0100 Pastoral landscapes in the Sahel: a carbon balance with unexpected potential for climate change mitigation https://revues.cirad.fr/index.php/perspective/article/view/31814 <p><a href="https://revues.cirad.fr/index.php/perspective/article/view/31813">Version française de l'article</a></p> <p>In the Sahel, pastoralism capitalises on an extreme environment. Although it is accused of producing excessive amounts of greenhouse gases per kilogram of milk or meat produced, a research study conducted in Senegal shows that pastoral landscapes can actually have a neutral carbon balance: emissions from animals are offset by carbon sequestration in soils and plants. These findings were obtained using an original evaluation method, known as ecosystem assessment, which integrates the use of the pastoral landscape as a whole, according to the seasons and the areas grazed by herds. These findings indicate that current standards for calculating feeding behaviour and methane emissions from ruminant digestion need to be revised downwards. Other implications are possible, such as improving the carbon balance through specific local practices and promoting these areas on the carbon market. Preserving this livestock system is also one way of fostering development and ensuring greater security in these regions.</p> Mohamed Habibou Assouma, Philippe Lecomte, Christian Corniaux, Pierre Hiernaux, Alexandre Ickowicz, Jonathan Vayssières Copyright (c) https://revues.cirad.fr/index.php/perspective/article/view/31814 lun., 25 nov. 2019 00:00:00 +0100