Trypanosoma evansi: in-vitro serum-dependent phagocytosis

F. Tejero, M. Arispe

Résumé


Des expériences conduites in vitro avec une souche équine de Trypanosoma evansi ont montré que la reconnaissance et la fixation par les macrophages du péritoine du rat dépendent du type de sérum employé. Avec un sérum hétérologue, il n'y a eu aucune fixation alors que les indices ont augmenté progressivement par l'emploi d'un sérum homologue, immun et hyperimmun. Toutes les fois qu'un flagellé était phagocyté, il était invariablement détruit. Les trypanosomes de la section Salivaria sont des parasites extracellulaires du sang. D'où l'hypothèse d'un composant sérique qui pourrait constituer le principal mécanisme de défense. Cependant il a été démontré que la phagocytose joue un rôle essentiel in vivo dans la destruction des trypanosomes africains. Cet article rend compte de la phagocytose in vitro par des macrophages du péritoine du rat d'un variant diskinétoplastique de Trypanosoma evansi (T. venezuelense)

Mots-clés


Trypanosoma evansi; Phagocyte; Rat; Venezuela (République bolivarienne du)

Texte intégral :

PDF (English)


DOI: http://dx.doi.org/10.19182/remvt.8469



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 1984, CIRAD

Adresse URL de la licence: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès .