Utilisation de la souche B19 dans la prophylaxie médicale de la brucellose bovine au Nord-Cameroun. Etude de l'effet de la dose sur le taux et la durée de séroconversion chez des femelles zébus

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

A. Martrenchar
D. Bouchel
B.M. Njanpop
A. YaYa

Résumé

Quatre troupeaux de zébus du nord-Cameroun, comprenant en tout 136 animaux, ont été vaccinés par voie sous-cutanée avec les doses suivantes de la souche B19 : 5 x 10 puissance 9 unités formant colonies (UFC), 10 puissance 9 UFC, 5 x 10 puissance 8 UFC et 10 puissance 7 UFC. Vingt-huit jours après la vaccination, les taux de séroconversion ont été respectivement les suivants : 97,4, 96,2, 84,2 et 73,3 p. 100. Sur les 52 animaux, dont 39 âgés de plus d'un an le jour de la vaccination, ayant pu faire l'objet d'un contrôle sérologique ultérieur, 1 seul présentait des anticorps 6 mois après la vaccination. A la dose de 10 puissance 9 UFC, le co·t de revient du vaccin B19 produit au Laboratoire national vétérinaire de Boklé est de 65 F CFA la dose ; à la dose habituellement préconisée de 5x10 puissance 10 UFC, il est de 1740 F CFA. Les différentes perspectives d'utilisation de la souche B19 dans la prophylaxie médicale contre la brucellose bovine au nord-Cameroun sont discutées

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Rubrique indéterminée