Quelques aspects de la commercialisation des animaux abattus dans des unités d'abattage rurales de l'Etat de Kaduna, Nigeria

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

T.W. Schillhorn Van Veen
B.J. Buntjer

Résumé

Deux études séparées sur l'abattage du bétail ont été effectuées dans deux villages de Nigéria du nord de 1973 à 1976. L'âge, le prix et l'état des animaux présentés à l'abattage ont été déterminés en interrogeant les éleveurs et à l'inspection. Les données recueillies ont montré des tendances semblables pour le volume et le prix des animaux mis à la vente; leur nombre, qui a diminué légèrement durant la période d'enquête, a accusé une variation saisonnière avec une augmentation de l'abattage en début de saison sèche. Le plus grand nombre de petits ruminants abattus l'a été en début de saison des pluies. Les prix sont passés d'une moyenne de 70 naira par bovin début 1973 à 186 naira début 1976, principalement à cause de l'inflation. Mises à part les influences saisonnières et de l'inflation, ils dépendaient aussi de l'état des animaux. Ceux-ci étaient le plus souvent des animaux de réforme suspects de maladie, ce qui influait significativement sur les prix.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Comment citer
Schillhorn Van Veen, T. et Buntjer, B. (1983) « Quelques aspects de la commercialisation des animaux abattus dans des unités d’abattage rurales de l’Etat de Kaduna, Nigeria », Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux, 36(3), p. 307-312. doi: 10.19182/remvt.8367.
Rubrique
Rubrique indéterminée