Caractérisation biométrique du Chameau de la steppe (dromedarius Linné 1758) en Algérie

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

B. Babelhadj
C. Guintard
A. Benaissa
C. Thorin

Résumé

Cette étude a été menée sur des dromadaires vivants algériens Naili encore appelés Chameaux de la steppe. L’objectif était de caractériser les mensurations et la barymétrie de cette population qui n’a pas encore été étudiée et de les comparer à deux autres populations algériennes, la Sahraoui et la Targui. L’échantillon comprenait 60 dromadaires, 30 mâles et 30 femelles adultes de plus de cinq ans qui pâturaient dans les régions semi-arides du nord de Biskra en Algérie. Cinq mensurations ont été faites, puis l’indice (de vide) sous-sternal et le poids vif ont été calculés. Les valeurs moyennes ont été respectivement chez les mâles et chez les femelles de 551,2 kg ± 58,7 kg et 482,6 kg ± 60,0 kg pour le poids vif, de 0,92 m ± 0,05 m et 0,83 m ± 0,08 m pour le vide sous-sternal, de 0,92 m ± 0,05 m et 0,88 m ± 0,04 m pour la profondeur thoracique, et de 1,02 ± 0,09 et 0,94 ± 0,11 pour l’indice sous-sternal. Une analyse multivariée a permis de séparer les mâles des femelles et de les comparer aux populations Sahraoui et Targui. Le Chameau de la steppe se différencie nettement de ces populations par sa plus petite taille. Cette étude montre également que les chamelles sont un peu plus petites et moins élancées que les mâles. Cette population rustique est associée à un ensemble de pratiques alimentaires, elles-mêmes liées à la qualité des parcours dont l’influence sur le développement morphologique des animaux a été largement décrite.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Comment citer
Babelhadj, B., Guintard, C., Benaissa, A. et Thorin, C. (2021) « Caractérisation biométrique du Chameau de la steppe (dromedarius Linné 1758) en Algérie », Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux, 74(1), p. 37-42. doi: 10.19182/remvt.36326.
Rubrique
Productions animales et produits animaux