Séroprévalence de la fièvre Q chez les bovins de la région de Bejaïa (Algérie)

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

S. Agag
R. Kaidi
D. Khelef

Résumé

La fièvre Q est une zoonose bactérienne causée par Coxiella burnetii, une bac­térie intracellulaire stricte, de répartition mondiale. Les ruminants domestiques sont le principal réservoir de la bactérie. L’objectif de cette étude a été de déter­miner la séroprévalence de la fièvre Q chez des bovins de la région de Bejaïa, au nord de l’Algérie. Un total de 180 sérums provenant de 50 élevages laitiers a été analysé par la technique Elisa (enzyme-linked immunosorbent assay). Dix-neuf sérums provenant de 11 élevages étaient positifs, soit une prévalence indi­viduelle de 10,6 % (intervalle de confiance [IC] à 95 %, 6,1 % à 15,0 %) et une séroprévalence troupeau de 22 % (IC 95 %, 10,5 % à 33,5 %). Une cor­rélation statistiquement significative a été mise en évidence entre la séropositi­vité et l’existence d’antécédents de rétention placentaire (p = 0,025), de métrites (p < 0,001) ou de retour régulier en chaleurs (p = 0,026) chez les vaches. La fièvre Q circule donc dans les élevages bovins de cette région. D’autres études sont fortement recommandées afin de mieux comprendre l’épidémiologie de cette maladie.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Santé animale et épidémiologie