Incorporation d’amandes de Mangifera indica séchées dans les rations concentrées d’agneaux en croissance

N. M. Anigbogu, P. Bienstman, B. Van Damme, C.D. Ezeokoli

Résumé


Vingt agneaux Nains du sud-est du Nigeria ont été groupés selon leur poids vif (20,9 ± 1,7 kg) et ont reçu une des cinq rations concentrées en complément d’un fourrage de saison sèche de qualité médiocre à base d’un mélange d’herbes et de légumineuses (principalement trois quarts de Pennisetum purpureum et un quart de Centrosema pubescens) pendant une période de croissance de 56 jours. Ensuite, cinq des agneaux ont été transférés dans des cages à métabolisme pour l’étude de la digestibilité et du bilan azoté. Des amandes de Mangifera indica ont remplacé, à raison de 0, 15, 30, 45 et 60 p. 100, les issues de maïs, respectivement dans les rations A, B, C, D et E. Les ingestions de concentrés et les taux de croissance ont été respectivement de 951, 961, 1 017, 1 225 et 1 001, et 116, 125, 146, 162 et 116 g/jour.

Mots-clés


Ovin; Agneau; Mangifera indica; Croissance; Aliment concentré pour animaux; Tannin; Maïs; Nigeria

Texte intégral :

PDF (English)


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.9952



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2006, CIRAD

Adresse URL de la licence: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/legalcode

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès