Effets physiologiques du café et santé humaine. Une revue

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Astrid Nehlig

Résumé

Dans cette revue, nous ferons une synthèse des principaux effets connus du café et de la caféine sur la santé sur la base des nombreuses études réalisées au cours de ces dix dernières années. Les études récentes ont mis en évidence les propriétés bénéfiques de doses modérées de café (3-4 tasses par jour) sur l'éveil, la vigilance, les capacités cognitives. Toutefois, le café peut perturber le sommeil et générer de l'anxiété. Sa consommation au cours de la vie ralentit le vieillissement cognitif normal et diminue le risque de développer une maladie de Parkinson ou d'Alzheimer, de même qu'un diabète de type 2 et de nombreux cancers (cancers du système digestif, du sein, de l'endomètre et de la peau en particulier). Le café n'a pas d'effet négatif sur le coeur, il stimule la digestion et doit être consommé avec modération au cours de la grossesse. Les données résumées dans cette synthèse proviennent d'études chez l'animal et chez l'homme et dans de nombreux cas, elles sont issues de méta-analyses des études publiées dans le domaine concerné. Cette grande richesse de données a permis de faire évoluer la vision négative et persistante selon laquelle le café était délétère pour la santé vers la vision actuelle que le café consommé en quantités modérées peut faire partie d'un régime équilibré et pourrait même être plutôt favorable à la santé.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Inserm U 666 Faculté de médecine 11 ; rue Humann 67085 Strasbourg cedex France
Rubrique
Articles