Entre croissance urbaine et valorisation patrimoniale : avenir agricole des Chinampas de Xochilmico (Mexique)

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Céline Clauzel

Résumé

Derniers vestiges de la culture et du savoir-faire aztèque, les Chinampas de Xochimilco sont un exemple d'agriculture traditionnelle en milieu lacustre. À proximité immédiate de Mexico, le site est aujourd'hui directement confronté à la pression urbaine et aux problèmes de pollution. Pour lutter contre la diminution des terres agricoles et la baisse des rendements, les paysans de Xochimilco ont dû s'adapter en développant de nouvelles stratégies de production. Si ces évolutions ont permis de maintenir leur activité, elles contribuent aujourd'hui à la disparition du système traditionnel de la Chinampa. Or, cette dernière est le fondement de la valorisation patrimoniale et touristique du site. Les gestionnaires sont donc confrontés à une double problématique : maintenir (voire même recréer) le système chinampera pour conserver l'attractivité du site, mais aussi répondre aux attentes des agriculteurs, confrontés à de nombreuses difficultés dans la production et la commercialisation de leurs produits.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Laboratoire « Espace ; Nature ; Culture » CNRS UMR 8 185 Université Paris-Sorbonne (Paris IV) 45 ; rue lacroix 75017 Paris France
Rubrique
Articles