Le service de fabrication et de maintenance d’équipements agricoles par les forgerons au Mali

Contenu principal de l'article

O. Djiré

Résumé

L’Office du Niger (ON) a délibérément appuyé la diffusion de la traction animale. Les animaux de trait étant disponibles, le coût élevé des matériels importés était un frein face au faible pouvoir d’achat des paysans. A partir des années 1980, des injections importantes d’équipements agricoles ont été réalisées à travers notamment le projet Amélioration de la riziculture paysanne à l’ON (Arpon). Le matériel était assemblé dans un atelier central et diffusé aux producteurs grâce à des facilités de crédit moyen terme comprenant également l’achat de boeufs. En même temps, les premiers ateliers de forgerons ont été améliorés par la fourniture à crédit d’outillage moderne. Dans les zones de forte production agricole du Mali-Sud (Cmdt) et de l’Opération riz Ségou (ORS), des réseaux de forgerons ont également été constitués. Grâce à ces réseaux, les forgerons ont progressivement renforcé leurs compétences et leur capacité de travail, et sont devenus les principaux fournisseurs de matériel agricole, assurant un service après-vente très apprécié des paysans. Toutefois, le secteur reste confronté à de multiples difficultés, notamment le coût élevé des matières premières, l’accès difficile et le coût élevé de l’électricité, ainsi que l’absence de lignes de crédit pour le secteur de la fabrication des agroéquipements. Face à ces difficultés, en 1997, les réseaux de forgerons des zones Cmdt, ON et ORS se sont regroupés au sein de la Fédération des forgerons Cmdt/ON/ORS pour mettre en place une structure efficace d’approvisionnement en matières premières, faciliter l’investissement des artisans, organiser des formations et des échanges, et faciliter la promotion de leurs produits.

Details de l'article

Comment citer
Djiré, O. (2004) « Le service de fabrication et de maintenance d’équipements agricoles par les forgerons au Mali », Revue d’élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux, 57(3-4), p. 225–230. doi: 10.19182/remvt.9894.
Rubrique
Rubrique indéterminée