Etude économique de la production laitière dans la zone périurbaine de Bamako au Mali

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

S. Debrah
K. Sissoko
S. Soumaré

Résumé

Le lait frais dans trois systèmes de production laitière a été estimé à partir de données collectées sur 30 troupeaux aux alentours de Bamako au Mali, à des intervalles réguliers entre juillet 1989 et juin 1990. Dans le système de production intensive (concessions rurales), le coût de production du lait est estimé entre 110 et 195 F CFA/l alors que dans le système extensif villageois et les parcs communaux, il est estimé respectivement entre 15 et 76 F CFA/l et 62 et 408 F CFA/l. L'alimentation du bétail, le transport et les soins vétérinaires constituent les principaux éléments de dépenses. L'effectif optimal du troupeau, pour que les unités de production soient rentables, est de 8,9 et 25 vaches respectivement pour les parcs communaux, le système villageois et les concessions rurales. Le lait est vendu 100 à 250 F CFA/l. Ainsi, avec ces niveaux de prix aux producteurs pratiqués avant la dévaluation du franc CFA, la production de lait est généralement rentable avec des bénéfices nets allant jusqu'a 106 F CFA/l. La récente dévaluation devrait encourager la production laitière locale afin de réduire le déséquilibre créé par la diminution des importations de produits laitiers

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Rubrique indéterminée