Distribution des espèces de Striga et infestation des cultures céréalières dans le nord de la Côte d'Ivoire

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Charles Konan Kouakou
Louise Akanvou
Irié Arsène Zoro Bi
René Akanvou
Hugues Annicet N'da

Résumé

Les cultures céréalières sont pour la plupart infestées par des espèces de Striga dans le nord de la Côte d'Ivoire. Dans cette étude, les espèces de Striga, leur répartition, abondance et intensité d'infestation ont été déterminées. Les surfaces de céréales infestées ont été estimées. Les données ont été collectées à travers des enquêtes extensives et intensives. Des échantillonnages ont été réalisés dans des champs cultivés. Selon la carte des zones d'infestation de Striga actualisée, les zones infestées couvrent le nord du pays de 8°47,17' à 10°38,84' de latitude nord et de 2°47,68' à 7°55,20' de longitude ouest. La zone infestée occupe une superficie cultivable de 3 191 850 ha. Un total de 71,8 % des villages situés dans cette zone sont infestés par Striga spp. L'hypothèse d'évolution des infestations suivant un gradient nord-sud a été confirmée. Les infestations ont commencé en zone de savane soudanienne et ont atteint la moitié de la zone de savane sub-soudanienne. Striga hermonthica est l'espèce la plus abondante (97,1 %) dans les cultures céréalières, suivie par Striga aspera (2,0 %) et Striga asiatica (0,9 %). Striga gesnerioides n'a pas été observé dans les cultures de niébé. Des types de S. hermonthica et S. aspera à fleurs blanches ont été recensés. Le morphotype de S. asiatica à fleurs rouges a été trouvé parasitant le riz pluvial. S. hermonthica constitue la contrainte majeure à la production céréalière dans le nord du pays où il infeste sévèrement 57,2 % (268 250 ha) de terres dévolues au maïs (108 160 ha), mil (38 300 ha), sorgho (30 360 ha) et riz de plateau (91 430 ha). Les taux d'infestation des cultures de mil, de maïs, de sorgho et de riz de plateau ont été respectivement de 65,9 %, 56,5 %, 51,0 % et 40,5 %. Le Striga constitue un frein à la production de ces céréales et représente donc une menace pour la sécurité alimentaire dans les zones infestées.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Université Nangui Abrogoua Unité de formation et de recherche des sciences de la nature 02 BP 801 Abidjan 02 Côte d'Ivoire ; Centre national de recherche agronomique (CNRA) Km17 Route de Dabou 01 BP 1740 Abidjan Côte d'Ivoire
Rubrique
Articles