Superficies agricoles minimales assurant la viabilité économique des exploitations rizicoles familiales de l'Office du Niger (Mali)

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Laurence Roudart
Benoît Dave

Résumé

Dans la zone irriguée de l'Office du Niger au Mali, la faiblesse des superficies attribuées aux exploitations agricoles familiales est une cause majeure de pauvreté. Cet article analyse les superficies minimales de viabilité économique de ces exploitations selon leur niveau d'équipement, leur combinaison de cultures et la taille de la famille. Une enquête auprès de 380 chefs d'exploitation et membres de leurs familles a produit des informations techniques, économiques et démographiques détaillées sur les exploitations et les familles. Ces données ont conduit à distinguer 12 catégories de systèmes de production et 6 types de famille, à calculer et modéliser les revenus agricoles familiaux, et à comparer ces revenus avec les besoins minimaux de consommation des familles paysannes. Cela a permis de déterminer 72 superficies minimales, et de tester ces résultats en fonction de différentes hypothèses de rendement rizicole et de prix. Les résultats montrent que les superficies minimales calculées sont très supérieures aux superficies actuellement attribuées aux exploitations familiales.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Université libre de Bruxelles Centre d'études de la coopération internationale et du développement CP 124 Avenue Franklin Roosevelt 50 1050 Bruxelles Belgique
Rubrique
Articles