Le riz africain peut-il être compétitif ? Une analyse de la compétitivité-qualité par la méthode des enchères expérimentales

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Matty Demont
Maïmouna Ndour
Espérance Zossou

Résumé

La hausse des prix des denrées alimentaires en 2008 a incité de nombreux États africains à adopter des stratégies d'autosuffisance alimentaire. Cependant, si la production augmente aux rythmes prévus par les programmes, quels débouchés trouvera-t-on pour les surplus ? La permanence du déficit rizicole ouest-africain est inhérente à une conception qui n'a pas pris en compte les exigences des consommateurs et l'incidence de la qualité sur la compétitivité des riz locaux et importés sur les marchés urbains. Il existe deux types de compétitivité : la compétitivité-prix et la compétitivité-qualité. La présente étude s'intéresse à l'analyse de la compétitivité-qualité du riz local sur quatre marchés urbains africains par le biais des enchères expérimentales. Les résultats expérimentaux mettent ainsi en évidence : i) que le riz local africain peut être compétitif vis-à-vis du riz importé à condition que sa qualité soit adaptée aux exigences des consommateurs ; et ii) que la qualité, la labellisation et l'information peuvent jouer un rôle de catalyseur pour renforcer la compétitivité des chaînes de valeurs du riz en Afrique.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
IRRI DAPO Box 7777 1301 Metro Manila Philippines ; Africa Rice Center (AfricaRice) BP 96 Saint-Louis Sénégal ; Université de Liège Gembloux Agro Bio-Tech Passage des Déportés 2 B-5030 Gembloux Belgique ; Africa Rice Center (AfricaRice) BP 2031 Cotonou Bénin
Rubrique
Articles