Jeux de rôles comme objets frontières dans un conflit de partage de l'eau d'irrigation au Bhoutan

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Jérôme Queste
François Bousquet
Tayan Raj Gurung
Guy Trébuil

Résumé

Le partage de l'eau d'irrigation est souvent l'objet de négociations entre des acteurs ayant des connaissances de natures différentes : chercheurs et acteurs locaux, irrigants et gestionnaires. La construction d'accords sur les modalités de gestion de la ressource doit alors s'appuyer sur une traduction des connaissances et des cadres de référence de ces acteurs hétérogènes. Dans cette perspective, nous nous intéressons dans cet article au rôle d'« objets frontières », ayant un sens différent dans différents mondes sociaux, mais suffisamment rigides pour conserver une identité propre. Ce cadre théorique est mis à l'épreuve par l'analyse d'une expérimentation de modélisation d'accompagnement menée au Bhoutan et reposant sur des jeux de rôles. Le suivi des sessions de jeu permet d'expliciter les frontières entre un groupe de scientifiques et deux groupes d'irrigants et de rendre compte des processus de traduction qui s'y opèrent. Ces informations peuvent être mobilisées en pratique pour la coconstruction de nouvelles règles d'usage de l'eau pour une gestion adaptative de cette ressource.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Cirad Station La Bretagne Grand canal BP20 97408 Saint-Denis France ; Cirad Campus international de Baillarguet TA C-47 34398 Montpellier cedex 5 France ; RNR-RC Wengkhar Mongar Council for renewable natural resources research (CoRRB) Ministry of Agriculture and Forestry (MoAF) Thimphu Bhoutan
Rubrique
Articles