Identification de groupes hétérotiques pour la tolérance du maïs (Zea mays L.) aux sols acides des tropiques

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Charles Thé
Hortense Mafouasson
Henri Calba
Paul Mbouemboue
Célicard Zonkeng
Appolinaire Tagne
Walter J Horst

Résumé

Trente-huit hybrides de maïs (Zea mays L.) issus des croisements entre 19 lignées endogames tropicales avec deux testeurs hétérotiques et cinq variétés témoins ont été évalués en 1999 et 2000 pour leur tolérance aux sols acides dans deux localités (Ebolowa et Nkolbisson) du Cameroun. L'acidité du sol à Ebolowa est liée à une toxicité aluminique alors qu'à Nkolbisson elle est liée à une toxicité manganique. Les objectifs de cette étude étaient, d'une part, d'évaluer les effets des gènes de certaines lignées endogames sur sol acide afin de les classifier en pools hétérotiques et, d'autre part, d'identifier les meilleurs hybrides pour chacun des types de sol acide. Les résultats obtenus sur les huit environnements ont montré que pour le paramètre rendement, la tolérance du maïs aux deux types de sol acide était contrôlée tant par des gènes à effets additifs que par des gènes à effets non additifs, avec prédominance des gènes à effets non additifs sur sol acide à toxicité aluminique et des gènes à effets additifs sur sol acide à toxicité manganique. Pour le paramètre longueur de la racine séminale, la tolérance aux deux types d'acidité de sol était beaucoup plus sous l'action des gènes à effets additifs. Sur les sols acides à toxicité aluminique, six hybrides ainsi que dix géniteurs ont été identifiés pour leur tolérance. Six autres hybrides ainsi que cinq géniteurs ont présenté des potentialités pour leur utilisation sur des sols à toxicité manganique. Les hybrides performants sur les deux types de sol acide ont été Cam inb gp1 17 x 87036 et Entrada 29 x 87036. Les meilleurs géniteurs pour les deux types d'acidité de sol ont été Cam inb gp1 17, ATP S4 25 W, CMLci-IDR-STR, 87036 M131 et CML 357. À l'issue de cette étude, deux pools hétérotiques ont été proposés pour chacun des types de sol acide. La composition de ces pools diffère d'un type d'acidité de sol à l'autre. Sur sol acide à toxicité aluminique, la longueur de la racine séminale a été efficace dans l'identification des génotypes performants sur sol acide. Elle a été inefficace sur sol acide à toxicité manganique. Il a été conclu que le mécanisme contrôlant la tolérance aux sols acides différait d'un type d'acidité à l'autre.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Institut de recherche agronomique pour le développement (Irad) ; BP 2067 ; Yaoundé ; Cameroun ; Faculté d'agronomie et des sciences Agricoles (FASA) ; Dschang ; Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) ; TA40/01 ; Avenue d'Agropolis ; 34398 Montpellier cedex ; University of Hannover ; Herrenhaeuser Str. 2 D ; 30419 Hannover ; Allemagne
Rubrique
Articles