« Réforme agraire » en Amazonie : bilan et perspectives

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Richard Pasquis
Alessandra Valéria da Silva
Joseph Weiss
Luciana Machado

Résumé

En Amazonie, il n'y a pas eu de véritable « réforme agraire ». Il y a eu une politique volontariste d'occupation qui a déclenché un processus massif de colonisation et qui a entraîné de graves conséquences environnementales et sociales. Il en est résulté un abandon massif des périmètres agraires et une reconcentration foncière. Alors que le gouvernement du président Cardoso a maintenu ses objectifs d'installation de nouvelles familles, principalement en Amazonie, le taux élevé d'abandon a mis en évidence un manque patent de durabilité économique et environnementale. Le nouveau gouvernement Lula propose une « réforme agraire de qualité ». Bien qu'il existe une véritable volonté du gouvernement, les moyens et les conditions politiques seront-ils au rendez-vous ?

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) ; Centre de développement durable ; Université de Brasilia (CDS-UnB) ; SAS Quadra 05 Bloco H 2° andar ; 70070-914 Brasilia DF Brésil ; Camara dos Diputados ; Praça dos tres poderes ; Anexo 3 ; sala 38B ; 70000-000 Brasilia DF Brésil ; Ministère de l'environnement ; Coordination du PPG7 ; SCS QD 6 Ed. Sofia ; sala 107 ; Brasilia DF Brésil ; Projeto Integrado de Proteção às Populações e Terras Indígenas da Amazônia Legal da Fundação Nacional do Índio (PPTAL/Funai) ; SRTVS Quadra 702/902 Ed. Lex 3° andar ; sala 349 ; CEP. 70.390-025 ; Brasília DF ; Brésil
Rubrique
Articles