Dynamiques territoriales de l'agropastoralisme en zone de migration : niveaux d'organisation et interactions

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Xavier Augusseau
Jean-Paul Cheylan
Edwige Liehoun

Résumé

En Afrique soudanienne, l'élevage connaît un essor lié aux migrations pastorales et à l'émergence d'un élevage agricole, dans un contexte de forte dynamique démographique. Ces phénomènes contribuent à bouleverser l'organisation sociale des communautés locales et de leur territoire, associant de nouvelles pratiques de gestion des ressources naturelles. En étudiant le cas de Torokoro, village burkinabé, soumis depuis moins d'une décennie à de grands changements, nous analysons les différents processus qui participent à cette reconstruction territoriale. Les descriptions des dynamiques d'occupation du sol, de l'utilisation des parcours et des trames foncières caractérisent l'organisation spatiale des activités agropastorales qui est interprétée à la lecture des interactions entre les différents acteurs. Elles révèlent deux logiques d'organisation et d'extension des activités pastorales qui différencient les agroéleveurs qui construisent des sous-espaces sociaux au sein du terroir et les agropasteurs qui exploitent les marges des terroirs agricoles. Ces pratiques spatiales, dans un processus de construction territoriale, sont en contradiction avec le niveau et les modes de régulation imposés par l'État.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) ; Cirad/Tera ; TA 60/15 ; 34938 Montpellier cedex 5 France ; Cirad/Tera/CNRS-UMR ESPACE ; Institut de l'environnement et de recherches agricoles ; Département gestion des ressources naturelles et systèmes de production ; INERA/GRN-SP ; BP 910 Bobo Dioulasso ; Burkina Faso
Rubrique
Articles