La production maraîchère pendant la saison chaude autour de Hanoi

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Hubert de Bon
Thi Thu Ha To
Beatriz Toscano-Gil

Résumé

Le marché des légumes de Hanoi est principalement approvisionné par sa production péri-urbaine. La lecture des prix de détail montre des variations importantes pouvant traduire des fluctuations de la production, notamment en saison chaude et humide. Cette étude vise à connaître les conditions de la production pendant cette saison pour l'accroître, principalement auprès des maraîchers produisant déjà. Une enquête faite auprès de 36 exploitations agricoles spécialisées en maraîchage a permis d'établir une typologie fondée sur la place des cultures maraîchères. Les maraîchers au sens strict sont plus jeunes, se sont spécialisés sur deux à trois espèces, et sont prêts à s'investir pour développer les cultures de saison chaude. Les autres agriculteurs produisent des légumes et du riz en proportions variables. Un suivi de 42 champs de choysum (Brassica rapa cvg. Choysum) en saison chaude a été réalisé. Le cycle d'un mois a été séparé en deux phases : du semis au stade 4 feuilles ; et du stade 4 feuilles à la récolte. La densité du peuplement au stade 4 feuilles est un bon indicateur du développement de la culture. La fertilité du sol, sa préparation et la conduite de la culture sont essentielles dans la première phase. La densité au stade 4 feuilles, les apports de couverture en azote minéral et organique ont des effets positifs sur le rendement total final (9,97 t/ha ± 5,58). En conclusion, l'amélioration de la fertilité des sols et la diversification, moyens déjà utilisés par les agriculteurs, avec le contrôle des ravageurs, maladies et adventices, sont des solutions pour accroître la production en saison chaude et humide.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Cirad-AVRDC aux bons soins RIFAV ; Vien Rau Qua ; Trau Quy ; Gia Lam ; Hanoi ; Vietnam.
Rubrique
Articles