Libéralisation et dévaluation du franc CFA : la relance de la filière « riz irrigué » à l'Office du Niger au Mali ?

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Dramane Mariko
Anne Chohin-Kuper
Valerie Kelly

Résumé

La dévaluation du franc CFA du 12 janvier 1994 est intervenue au Mali dans un contexte de libéralisation des filières céréalières et de la restructuration de la filière riz irrigué de la zone de l'Office du Niger. Cette zone représente l'un des périmètres irrigués les plus importants en Afrique de l'Ouest. Ces changements de politique ont contribué à la relance de la filière riz irrigué. L'évolution des systèmes d'approvisionnement en intrants, l'intensification de la production, le choix de variétés adaptées et l'évolution des modes de transformation et de commercialisation ont permis des gains de productivité et de compétitivité du riz local face au riz importé. Pour les producteurs, ces évolutions se sont traduites par une progression des revenus et du niveau de vie.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Cemagref ; UR Irrigation ; 361 ; rue J.-F. Breton ; BP 5095 ; 34033 Montpellier Cedex 01 ; France.
Rubrique
Articles