Quantification des productions et des échanges de fruits et légumes au Cameroun

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Ludovic Temple

Résumé

Eu égard à l'insuffisance des données statistiques, une quantification de la production de fruits et légumes au Cameroun a été établie à partir d'un croisement entre des enquêtes de consommation et de quantification des flux. La valeur finale de la production annuelle de fruits et légumes était de 154 milliards de F CFA en 1997/1998 (3 % du PIB). Ces productions concourent pour 16 % des recettes d'exportation grâce à la banane (14 %). Hors bananes, la valeur des exportations est de 2,6 milliards de F CFA principalement vers l'Afrique centrale (oignon, kola, tomate, etc.). Les importations ont lieu à partir du Nigeria (citron, orange, etc.). En termes de sécurité alimentaire, on consomme au Cameroun 17 kg de légumes et 19 kg de fruits per capita/an, chiffres très inférieurs aux normes recommandées pour une alimentation équilibrée. La valeur de la production agricole finale du secteur est composée à 63 % par les légumes (par ordre d'importance l'oignon, la tomate et les légumes feuilles). Pour les fruits, la banane est prédominante puis viennent le safou, la kola, la mangue, l'orange, etc. La quantification des flux inter-régionaux montre que les principales provinces exportatrices en légumes sont l'Ouest (tomate et pomme de terre) et l'Extrême-Nord (oignon). Pour les fruits, l'Ouest garde la première place dans les échanges intra-régionaux (avocats), la deuxième province étant le Littoral (safou, ananas et agrumes).

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
CIRAD/Irad ; BP 2572 Yaoundé ; Cameroun.
Rubrique
Articles