Conservation in situ des ressources génétiques forestières : réseaux de conservation et espaces protégés

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

François Lefèvre

Résumé

Inscrite dans le cadre de la gestion durable des forêts, la conservation des ressources génétiques forestières repose en priorité sur des stratégies in situ. Il existe deux réseaux complémentaires où la conservation peut être mise en oeuvre : le réseaux des parcelles conservatoires, spécifiquement dédiées à la conservation de la diversité génétique d'espèces cibles, et les espaces protégés, ayant un objectif global de conservation des habitats. Bien que l'on puisse dégager certaines constantes de la biologie des arbres forestiers, en termes de diversité génétique et d'adaptation, l'intérêt respectif de ces deux réseaux varie suivant les espèces. Les modes de gestion des parcelles conservatoires existantes sont présentés et discutés. La prise en compte de la conservation de ressources génétiques dans la gestion globale des espaces protégés requiert une approche par étude d'impact : des critères et indicateurs doivent pouvoir être fournis au gestionnaire responsable. Un des enjeux de la conservation in situ est de concilier les échelles de la biologie et de la gestion, échelles de temps et d'espace.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
INRA ; Station de génétique et amélioration des fruits et légumes ; BP 94 ; 84143 Montfavet cedex ; France.
Rubrique
Articles