Valorisation des ressources génétiques de la tomate par l'utilisation de marqueurs moléculaires

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Mathilde Causse
Carole Caranta
Vera Saliba-Colombani
André Moretti
René Damidaux
Patrick Rousselle

Résumé

La sélection de la tomate s'est attachée, depuis les années 40, à créer des variétés adaptées à des conditions très diverses, tout en améliorant la qualité des fruits et en recherchant de nouvelles sources de résistances aux agents pathogènes parmi les neuf espèces sauvages apparentées à la tomate cultivée. Les croisements entre la tomate cultivée et ses apparentées sont relativement aisés, mais les caractéristiques défavorables souvent liées aux gènes d'intérêt chez les espèces sauvages sont un frein à leur utilisation. Les marqueurs moléculaires, en permettant d'identifier les régions chromosomiques porteuses de gènes cibles, puis de suivre leur introduction dans des variétés élites, apportent un regain d'intérêt pour l'utilisation des ressources génétiques.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
INRA ; Station de génétique et amélioration des fruits et légumes ; BP 94 ; 84143 Montfavet cedex ; France.
Rubrique
Articles