L'AIA-oxydase : régulateur et marqueur potentiel de l'embryogenèse somatique chez le palmier dattier (Phoenix Dactylifera L.)

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Mounir El Bellaj
Samir El Jaafari
Ismaïl El Hadrami

Résumé

L'activité AIA-oxydasique (figure 1) est trois fois inférieure chez les cals non embryogènes (photo 1) que chez des cals embryogènes (photo 2). Le rapport entre l'activité de l'extrait effectué en absence du PVP et celle de l'extrait obtenu en présence du PVP est de 0,90 chez les cals en phase d'embryogenèse et de 0,46 chez les cals en phase de callogenèse. Les extraits des cals non embryogènes contiennent des composés (probablement phénoliques) exerçant une action inhibitrice sur l'AIA-oxydase, qui sont adsorbés par le PVP. Ceci peut expliquer l'acquisition tardive de potentialités embryogènes chez les cals formés sur un milieu d'induction sans charbon actif, l'addition de 150 mg.l- 1 de charbon actif donnant une réponse deux fois plus rapide.
Par ailleurs, les activités AIA-oxydasiques solubles et ioniques (figure 2) sont moins élevées chez les cals non embryogènes que chez les cals embryogènes, lesquels montrent une activité AIA-oxydasique soluble supérieure à l'activité ionique, alors que, chez les cals non embryogènes, aucune différence significative entre les deux activités n'est relevée.
L'importance des peroxydases (dont l'AIA-oxydase) dans le processus de l'embryogenèse somatique résulte probablement de leur participation à la restriction de l'expansion des parois cellulaires durant les premiers stades de formation des embryons [11]. Chez le palmier dattier, les fortes activités féruloyl et p-coumaroyl oxydases ioniques dans les tissus embryogènes sont à associer à l'aptitude de ces tissus à incorporer les esters phénoliques au niveau des parois cellulaires [12]. Chez la luzerne [7], durant les premiers stades de formation des embryons, les parois cellulaires subissent une augmentation de la fixation des acides phénoliques dues aux peroxydases.
L'embryogenèse somatique requiert, généralement, chez le palmier dattier une longue phase d'induction de la callogenèse (qui peut durer jusqu'à 6 mois, voire 1 an de culture). Les cals isolés à partir de ce milieu sont transférés sur un milieu d'expression de l'embryogenèse, avec des concentrations en 2,4 D réduite de 50 fois et en BAP réduite de 10 fois par rapport à la première phase, ce qui paraît déterminant pour l'expression des capacités embryogènes [10]. Chez certaines espèces de graminées, le 2,4 D est très utilisé pour l'initiation de l'embryogenèse, mais sa concentration doit être ensuite réduite pour favoriser le développement des embryons [1].
Les teneurs en AIA endogène jouent un rôle très important dans l'embryogenèse somatique. Chez la carotte, les cultures avec 2,4 D contiennent des concentrations élevées en AIA endogène, alors que leur transfert sur milieu sans 2,4 D (qui initie le processus de formation des embryons) se traduit par une diminution spectaculaire des concentrations en AIA [1]. Les activités AIA-oxydasiques semblent donc jouer un rôle régulateur dans l'acquisition des capacités embryogènes chez le palmier dattier notamment via la modulation des concentrations endogènes des tissus en AIA.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Laboratoire de physiologie végétale ; Jeune équipe de recherche (JER) 3008 associée à l'AUF ; Département de biologie ; Faculté des sciences-Semlalia ; BP 2390 ; 40001 Marrakech ; Maroc.
Rubrique
Articles