Virose du maïs et hôtes réservoirs en Afrique occidentale et centrale

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Oumar Traoré
Gnissa Konaté

Résumé

Une prospection des maladies virales du maïs a été effectuée au Burkina Faso, au Cameroun, en Côte d'Ivoire et au Mali de 1993 à 1995 sur la base de symptômes différents de ceux de la striure du maïs (Maize streak virus, MSV). En utilisant un test sérologique Elisa réagissant avec la protéine structurale et un test par cristallisation d'une protéine non structurale (NCP), trois virus ont été identifiés chez le maïs, le sorgho et plusieurs Poacées sauvages. Il s'agit du virus de la rayure du maïs (Maize stripe virus, MStV), du virus de la mosaïque du maïs (Maize mosaic
virus, MMV) et du virus de la mosaïque nanisante du maïs (Maize dwarf mosaic virus, MDMV). Cette identification a été confirmée par des tests de transmission (mécanique et insectes vecteurs). La plupart des virus sont rapportés pour la première fois dans les pays prospectés. Les maladies causées par ces trois virus ont des fréquences encore faibles, mais une attention particulière doit leur être accordée en raison de leur grande distribution géographique et de la présence de vecteurs ainsi que de réservoirs d'inoculum viral. De plus, ces virus infectent naturellement le sorgho, une des principales céréales cultivées en Afrique subsaharienne.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Articles