Les produits phytosanitaires dans le delta du fleuve Sénégal

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Abou Thiam

Résumé

La mise en fonction des barrages de Diama et de Manantali sur le fleuve Sénégal a rendu possible l'accroissement des superficies irrigables dans le delta. La double culture est de plus en plus pratiquée par les exploitants agricoles et l'agro-industrie. Parallèlement, l'intensification agricole, qui est un objectif majeur, devrait être réalisée avec l'utilisation accrue d'intrants chimiques (engrais et produits phytosanitaires). Pour la culture du riz, de la canne à sucre et de la tomate, des quantités relativement importantes de pesticides, en particulier d'herbicides, sont employées. En matière d'utilisation et de gestion des produits phytosanitaires, des pratiques comportant des risques majeurs ont été observées. Elles concernent aussi bien le stockage, la manipulation, la vente et l'utilisation des produits phytosanitaires, que les dangers potentiels pour la santé de l'homme, des animaux et la contamination de l'environnement. Des indicateurs socio-économiques, politiques et environnementaux montrent que les risques existent et qu'il faudrait entreprendre rapidement une analyse approfondie de la situation dans la région du delta, notamment de leur évolution en milieu aquatique.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Institut des sciences de l'environnement ; Faculté des sciences et techniques ; Université CA Diop ; Dakar ; Sénégal.
Rubrique
Articles