Situation et avenir des exploitations maraîchères de l'ouest parisien

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

André Fleury
H Moisan
C Jegou

Résumé

La localisation actuelle du territoire des exploitations maraîchères de l'ouest de l'Île-de-France s'explique, d'une part, par une dynamique de délocalisation volontaire et progressive vers l'espace rural et, d'autre part, par l'installation dans des zones non constructibles réservées dans l'espace urbain. Il y a de grandes exploitations, qui ne cultivent que les espèces légumières insérables dans un système de grande culture, et commercialisées sur le marché de gros. D'autres sont organisées pour la vente directe au consommateur ; elles sont soit de petite taille, à main-d'oeuvre familiale, soit beaucoup plus grandes, à main-d'oeuvre salariée. Pour certaines exploitations, les occasions de rapport à la ville sont nombreuses, venant du fait de la résidence en ville de l'agriculteur et des contacts avec la clientèle urbaine. Les maraîchers concernés deviennent en quelque sorte médiateurs entre les sociétés urbaine et rurale. En stricte économie légumière, le maraîchage urbain a de bonnes raisons de disparaître. Cependant, l'urbanisme moderne découvre l'intérêt de la diversité au plan social, du paysage, des espaces verts, etc. L'espace maraîcher est de ce fait susceptible de se voir reconnaître une valeur urbaine.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Programme Agriculture urbaine ; Laboratoire de recherche ; ENSP ; 4 ; rue Hardy ; RP 914 ; 78009 Versailles cedex ; France ; Institut national de la recherche agronomique. Département systèmes agraires et développement ; Centre de Versailles ; Route de Saint-Cyr ; 78026 Versailles cedex ; ENSH Versailles ; Chemin des Glenettes ; 84530 Villelaure ; France.
Rubrique
Articles