Réponse au manque d'oxygène dans les tissus végétaux

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Philippe Raymond
Pierre Saglio
Bérénice Ricard

Résumé

Les cellules des végétaux supérieurs, bien qu'ayant besoin d'oxygène pour fonctionner normalement, sont capables de survivre en situation d'anoxie (absence d'oxygène) pendant des durées variant de quelques heures à plusieurs jours. Chez tous les végétaux, le métabolisme fermentaire produit essentiellement de l'éthanol et, en moindre quantité, de l'acide lactique et de l'alanine. Cependant, l'activité fermentaire est très variable selon les tissus ou les espèces. Un ralentissement de la diffusion de l'oxygène se traduit par une situation d'hypoxie où la respiration et la fermentation fonctionnent simultanément. Un séjour en hypoxie induit une meilleure capacité de résistance à l'anoxie. Les gènes exprimés en anoxie sont différents de ceux exprimés en conditions aérobies ; certains de ces gènes ont été identifiés et des mécanismes intervenant dans le contrôle de leur expression ont été élucidés.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Affiliations
Institut national de la recherche agronomique ; Centre de recherches de Bordeaux ; Station de physiologie végétale ; BP 81 ; 33883 Villenave-d'Ornon cedex ; France.
Rubrique
Articles