Activités antibactériennes in vitro de Cassia alata, Lantana camara et Mitracarpus scaber sur Dermatophilus congolensis isolé au Bénin

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

N. Ali-Emmanuel
M. Moudachirou
A.J. Akakpo
J. Quetin Leclercq

Résumé

L’activité antibactérienne in vitro des extraits aqueux et alcooliques de Cassia alata, de Lantana camara et de Mitracarpus scaber a été comparée avec celle de l’oxytétracycline et de la pénicilline procaïne sur une bactérie Gram-positif, Dermatophilus congolensis, agent de la dermatophilose bovine. Les extraits alcooliques bruts de C. alata, de L. camara et de M. scaber se sont révélés plus actifs sur D. congolensis que leurs extraits aqueux. Les zones d’inhibition à 500 mg/ml ont été de 14 à 20 mm et de 20 à 24 mm respectivement pour les extraits aqueux et alcooliques sur une souche isolée d’animaux infectés. Les deux extraits de M. scaber ont montré une activité antibactérienne plus élevée sur D. congolensis que ceux de C. alata et de L. camara. L’activité antibactérienne des extraits alcooliques bruts de M. scaber in vitro sur D. congolensis, à 500 mg/ml, a été équivalente à celle de la pénicilline procaïne à la concentration de 800 mg/ml et environ 10 à 15 fois moindre que celle de l’oxytétracycline.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Rubrique indéterminée