Le foncier : facteur ou marqueur de l'évolution des agricultures ?

P. Burnod, J.P. Tonneau

Résumé


Dans un contexte marqué par l'augmentation des investissements privés et des projets d'exploitations agricoles à grande échelle dans les pays du Sud, l'accès au foncier joue-t-il un rôle nouveau dans les transformations du secteur rural ? L'accès au foncier est-il un déterminant ou un marqueur des évolutions des agricultures ? Cet article introductif fait la synthèse de ce numéro thématique des Cahiers Agricultures qui s'intéresse aux liens entre accès au foncier, investissements et formes de production agricole. Il analyse la façon dont l'accès au foncier est mobilisé et contrôlé par les États, les investisseurs et les communautés d'acteurs locaux pour assurer une production agricole et orienter le développement rural. Il souligne que ni le contrôle du foncier, ni le changement des droits de propriété ne sont des conditions nécessaires à la productivité des investissements privés dans le secteur agricole. Il conclut sur l'importance d'articuler les diverses formes d'agricultures et les diverses sources d'investissements tout en respectant les droits des communautés locales et leurs pouvoirs en termes de gestion foncière.

Mots-clés


accès à la terre ; exploitation agricole familiale ; investissement étranger ; investissement privé ; politique foncière

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.1684/agr.2012.0608

Affiliations

Cirad UMR TETIS F-34398 Montpellier France, Observatoire du foncier 101 Antananarivo Madagascar



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC