Gestion de l'eau et de l'azote en riziculture irriguée au Burkina Faso

Y. Dembelé, H. Kambiré, M. Sié

Résumé


Une expérimentation de plein champ a été réalisée au cours de deux années humides dans la vallée du Kou (sud-ouest du Burkina Faso), avec pour objet de tester diverses combinaisons de gestion de l'eau, des concentrations en azote, et de « mise en boue » du sol sur des cultures de riz irriguées. Les résultats montrent que le maintien d'une lame d'eau de 5 à 10 cm d'épaisseur avec ou sans drainage avant l'épandage de N à la dose de 130 unités/ha, autorise le rendement le plus important (environ 6 tonnes/ha), mais au prix d'une consommation comprise entre 8 807 et 9 486 m2/ha, soit une efficacité moyenne de l'eau de 0,60 kg/m2. Dans le cas d'une irrigation intermittente associée à une application de 100 unités N/ha, le rendement est d'environ 5 tonnes/ha pour une consommation en eau variant seulement de 7 468 m2/ha à 7 988 m2/ha, l'efficacité d'utilisation en eau étant la plus élevée (plus de 0,70 kg/m2) quand le sol est mis en boue. Cette combinaison agronomique apparaît comme la plus intéressante dans la mesure où elle permet une économie en eau et en engrais azotés (urée). Elle justifie d'être confirmée par une étude économique. Des essais doivent être entrepris pour en confirmer la faisabilité. Dans tous les cas, la mise en boue du sol a pour effet d'accroître les performances des combinaisons entre modes de gestion de l'eau et quantités de N épandus.

Mots-clés


eau ; agronomie ; productions végétales

Texte intégral :

PDF


Affiliations

Institut de l'environnement et de recherches agricoles (Inera), Station de Farako-bâ, 01 BP 910, Bobo-Dioulasso 01 Burkina Faso, Institut de l'environnement et de recherches agricoles (Inera),Centre de recherche environnementale et de formation (Creaf) de Kamboinsé, 01 BP 476, Ouagadougou 01 Burkina Faso, Centre du riz pour l'Afrique (Adrao), 01 BP 2031, Cotonou Bénin



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Adresse URL de la licence: @Cirad

Cah. Agric. ISSN 1166-7699 Publié sous licence CC-By-NC