Le concept "Une seule santé" : une réponse à l'incertitude dans la gouvernance internationale des zoonoses émergentes ?

M. Figuié, M.I. Peyre

Résumé


A partir de l’analyse du référentiel « Une seule santé » et de l’évolution des instruments juridiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), nous examinons comment ces organisations internationales intègrent la gestion de l’incertitude associée aux émergences zoonotiques récentes. Nous montrons qu’en passant d’une gestion de risques à celle d’incertitudes, ces organisations internationales étendent considérablement leur domaine d’action à travers notamment le système de notification obligatoire. Dans le même temps, elles promeuvent une gestion intersectorielle (entre santé humaine et santé animale en particulier) et un élargissement du système d’acteurs reconnus légitimes pour intervenir dans ce domaine. L’objectif antérieur d’éradication d’un nombre limité de maladies clairement identifiées laisse la place à une volonté de préparation à l’inconnu. Ce dispositif renforce le rôle de l’information pour la surveillance épidémiologique.

Mots-clés


Zoonose; Santé animale; Organisation internationale; Surveillance épidémiologique; Gestion du risque; Politique sanitaire

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.19182/remvt.10139



Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Droit d'auteur (c) 2013, CIRAD

Adresse URL de la licence: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/legalcode

Rev. Elev. Med. Vet. Pays Trop. ISSN: 1951-6711 Publié en libre accès