Influence des facteurs intra-arbre et environnementaux sur la qualité des fruits du figuier de Barbarie (Opuntia ficus-indica) en Italie

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Paolo Inglese
Pietro Costanza
Giovanni Gugliuzza
Guglielmo Inglese
Giorgia Liguori

Résumé

Introduction. La qualité des fruits du figuier de Barbarie a été étudiée, dans les principaux sites de culture de Opuntia ficus-indica en Italie, afin de comprendre les principales sources de variabilité et d'augmenter la valeur des récoltes. Matériel et méthodes. Une première étude a été réalisée en 2006 sur des arbres adultes d'O. ficus-indica, cvs. Gialla et Rossa, développés dans dix vergers commerciaux situés dans trois localités des principaux sites de cette culture en Italie. Les arbres ont été conduits de façon à produire en octobre, en contre-saison, par suppression des pousses de printemps au moment de la floraison pendant la première semaine de juin. Les arbres étaient de production équivalente [(52 ± 10) kg de fruits par plant], et au plus six fruits par cladode fructifère ont été laissés sur chacun d'eux. Au moment de la récolte commerciale indiquée par le virement de couleur de la peau, nous avons collectés 75 fruits par verger et 750 fruits pour chaque site ; ces fruits ont été analysés et évalués par un panel de consommateurs. Une deuxième expérience a été réalisée en 2006 sur des figuiers de Barbarie, cv. Gialla, âgés de 8 ans et cultivés dans un verger commercial. Des facteurs propres à l'arbre, tels que la position des fruits dans la canopée, le nombre de fruits par arbre et par cladode et le poids sec des cladodes ont été étudiés. Résultats et discussion. Le poids, la forme, et la teneur totale en solides solubles des fruits ont changé de manière significative en fonction des conditions d'environnement, à savoir le site et l'altitude, alors que le taux de pulpe, le pH et l'acidité totale du fruit n'ont pas différé. Le cultivar n'a influencé significativement que le poids des fruits et la teneur en graines. Le poids des fruits a beaucoup varié au sein d'un même arbre alors que la variabilité de teneur totale en sucres solides et en pulpe a été nettement réduite. Le poids de fruits a diminué avec l'augmentation du nombre de fruits par arbre ; les deux caractères poids de fruits et teneur totale en solides solubles ont diminué pour les cladodes portant plus de six fruits. L'interception de la lumière et le poids sec de cladode ont été les principales sources de variabilité du poids sec des fruits et de la teneur en sucre alors que la surface des cladodes n'a pas eu d'effet sur la qualité des fruits. Le rôle du cultivar dans la détermination de la qualité des fruits n'a pas différé d'un site à l'autre ; par ailleurs, l'analyse sensorielle a pas permis de discriminer le cultivar et l'environnement.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Comment citer
Inglese, P., Costanza, P., Gugliuzza, G., Inglese, G., & Liguori, G. (2010). Influence des facteurs intra-arbre et environnementaux sur la qualité des fruits du figuier de Barbarie (Opuntia ficus-indica) en Italie. Fruits, 65(3), 179-189. https://doi.org/10.1051/fruits/2010012
Rubrique
Articles