Diversité phénotypique et moléculaire des cultivars de litchi de l'île Maurice

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Madhvee Madhou
Theeshan Bahorun
José Ignacio Hormaza

Résumé

Introduction. Le litchi a acquis une importance économique considérable à l'île Maurice car ce fruit est très prisé sur le marché local et d'exportation pour sa taille, sa couleur et sa saveur. Pourtant aucun travail de caractérisation de l'espèce Litchi chinensis n'a été réalisé jusqu'à présent sur l'île. Matériel et méthodes. Afin d'optimiser la gestion du matériel génétique du litchi à l'île Maurice, nous avons évalué 34 accessions de litchi réparties dans trois régions agroclimatiques. Les caractères phénotypiques et morphologiques des fruits, ainsi que les marqueurs microsatellites ont été étudiés. Résultats et discussion. Les observations phénologiques réalisées sur quatre cycles de fructification consécutifs (2003/2004 à 2006/2007) ont montré que les accessions pouvaient être regroupées en cultivars à floraisons précoces ou tardives, à partir de panicules floraux formés de juin à juillet et de juillet à août, respectivement. La saison de récolte du litchi a duré de la mi-novembre à mi-janvier, les variétés précoces ayant été récoltables dès le premier mois de la campagne. Les caractères phénologiques et la caractérisation des fruits a montré que le cultivar nouvellement introduit 'Yook Ho Pow' avait un fort potentiel commercial. Des études moléculaires utilisant douze paires d'amorces de RSS ont montré que, malgré les variations phénotypiques chez les génotypes de 'Tai So' dans différents environnements (tels que le pourcentage de noyaux 'langue de poulet' ou la taille du foliole), les profils de RSS des échantillons de feuilles de toutes les accessions de 'Tai So' étudiées étaient identiques ; cela suggèrerait que les différences phénotypiques observées pourraient être attribuables aux conditions environnementales plutôt qu'à des variations génétiques. La caractérisation moléculaire a révélé différents cas de synonymies et homonymies dans les génotypes étudiés.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Comment citer
Madhou, M., Bahorun, T., & Hormaza, J. I. (2010). Diversité phénotypique et moléculaire des cultivars de litchi de l’île Maurice. Fruits, 65(3), 141-152. https://doi.org/10.1051/fruits/2010009
Rubrique
Articles