Développement des méthodes de lutte contre la mouche des agrumes pour les petits cultivateurs au Nigéria

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Vincent C. Umeh
Abayomi A. Olaniyan
James Ker
Joseph Andir

Résumé

Introduction. Les dégâts causés aux agrumes par la mouche des fruits Ceratitis capitata Weid. causent de fortes pertes économiques au Nigeria. La plupart des producteurs d'agrumes sont de petits producteurs qui n'utilisent pas encore de techniques de production appropriées. Pour cette raison, des essais ont été établis pour évaluer des méthodes de lutte simples contre la mouche des fruits dans la savane d'une zone du Nigeria ayant une écologie sud-guinéenne. Matériel et méthodes. L'efficacité de la combinaison de pratiques culturales, telles que le ramassage des fruits tombés, la modification de la période de récolte et l'application d'un mélange de diméthoate/cyperméthrine, contre les dégâts de mouches des fruits sur oranges Citrus sinensis (L.) Osbeck var. Valencia Late a été évaluée en 2000 et 2001. Résultats. Le nombre de fruits attaqués par C. capitata a augmenté avec la maturation des fruits et il a été positivement corrélé aux nombres de fruits tombés. Les traitements insecticides et l'élimination des fruits tombés ont significativement réduit le nombre de fruits attaqués par les mouches. De la même façon, une récolte précoce de fruits mûrs à 50% a significativement (P < 0.05) réduit le nombre de fruits attaqués par les mouches par rapport à la récolte tardive portant sur des fruits mûrs à 90%. Les effets interactifs entre les traitements insecticides et la période de récolte ont significativement (P < 0.05) réduit le nombre de fruits attaqués. Discussion. L'utilisation judicieuse des insecticides, une récolte faite au bon stade de maturation et l'élimination des fruits tombés ont réduit les dégâts de la mouche des fruits. Une récolte tardive et des fruits laissés à terre constituent des réservoirs à partir desquels des fruits sains peuvent être infestés. La simplicité des méthodes de lutte testées permet de les proposer aux petits producteurs d'agrumes pour lutter contre la mouche des fruits.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Comment citer
Umeh, V. C., Olaniyan, A. A., Ker, J., & Andir, J. (2004). Développement des méthodes de lutte contre la mouche des agrumes pour les petits cultivateurs au Nigéria. Fruits, 59(4), 265-274. https://doi.org/10.1051/fruits:2004025
Rubrique
Articles