Influence de la durée de la restriction hydrique sur la production de la lime Tahiti (Citrus aurantifolia Christm. Swing.) en Guinée

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Mamadou Tidiane Sankaréla Diallo
Gnagna Gboulomou

Résumé

En Guinée, la culture des agrumes est soumise au retour de la saison pluvieuse. Il s'ensuit que leur production est groupée d'octobre à janvier et que, le reste de l'année, ces fruits sont quasiment inexistants sur le marché. Une démarche visant à décaler la production de ces arbres, et du limettier Tahiti en particulier, a été entreprise à partir d'un meilleur contrôle de la durée de la période de sécheresse. L'étude conduite de 1996 à 1999 dans la station de Foulaya en Guinée a permis de comparer six traitements constitués d'un traitement d'arbres en irrigation continue et de cinq traitements de durées de restriction hydrique variables [saison sèche totale ou sécheresse de (30, 45, 60 et 75) j]. Le dispositif a été constitué de quatre blocs aléatoires et la parcelle élémentaire de deux arbres par traitement. La floraison et la production des arbres traités ont été étudiées pendant quatre campagnes de récolte. Des réponses variées ont été observées sur la reprise de la croissance, la date, les densité et durée de la floraison et la production. L'irrigation continue a eu un effet dépressif sur le rendement de -12,6%. La production a été prolongée sur (4 à 5) mois supplémentaires (fin avril à août) permettant une disponibilité plus longue de la lime Tahiti sur le marché. La plus-value de la production de contre-saison a été de 1,5 à 2,5 fois celle obtenue en saison normale. Des périodes de sécheresse limitées à (30 ou 45) j par le contrôle de l'irrigation ont permis de décaler et d'obtenir des productions moyennes annuelles de (16,8 et 15,1) t ha -1 de limes économiquement plus rentables. Cette approche pourrait être reproduite avantageusement en plantations commerciales de limes Tahiti de contre-saison.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Comment citer
Sankaréla Diallo, M. T., & Gboulomou, G. (2002). Influence de la durée de la restriction hydrique sur la production de la lime Tahiti (Citrus aurantifolia Christm. Swing.) en Guinée. Fruits, 57(5-6), 273-285. https://doi.org/10.1051/fruits:2002024
Rubrique
Articles