Caractérisations physico-chimiques de cinq espèces fruitières endémiques de la savane camerounaise

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

C. Tchiegang
A. Dandjouma
T. Dzudie
ENSAI

Résumé

Introduction. La savane de l'Adamaoua au Cameroun héberge plusieurs espèces fruitières dont les fruits sont consommés localement. Se développant naturellement, ces espèces ne font l'objet d'aucune recherche visant à améliorer leur conduite, leur domestication et leur valorisation. Afin de mieux connaître l'intérêt présenté par la consommation de certains de ces fruits, une enquête ethnobotanique a été menée, qui a été suivie de la caractérisation physico-chimique de cinq d'entre eux consommés par les populations locales. Matériel et méthodes. L'enquête a porté sur les habitudes de consommation des fruits des espèces Annona senegalensis Pers., Syzygium guineense DC., Vitex doniana Sweet, Vitex madiensis Oliv. et Ximenia americana L. Les constituants chimiques de la partie comestible - glucides, lipides, protéines, vitamine C, cendres et quelques macroéléments minéraux - ont été déterminés après mesure du poids, du diamètre, de l'épaisseur de ces différents fruits. Résultats et discussion. Les fruits sont essentiellement consommés en période de soudure, par tradition et pour leurs propriétés organoleptiques. Ils se différencient par leurs caractéristiques morphologiques, sauf les deux espèces du genre Vitex. Pour toutes les espèces considérées, la partie comestible représente plus de 50 % de l'ensemble du fruit. Les teneurs en eau sont élevées. Le taux de cendres varie de 0,39 % pour S. guineense à 6,10 % pour A. senegalensis. Tous les fruits ont des teneurs en fer supérieures à celle de l'orange et du pamplemousse ; ils sont riches en sucres, mais relativement pauvres en vitamines C. Conclusion. Les cinq fruits étudiés contiennent des teneurs assez importantes en éléments minéraux et en composés organiques par comparaison avec d'autres fruits couramment consommés et exploités dans l'industrie. Il apparaît intéressant d'approfondir leur connaissance.

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Comment citer
Tchiegang, C., Dandjouma, A., Dzudie, T., & ENSAI. (1999). Caractérisations physico-chimiques de cinq espèces fruitières endémiques de la savane camerounaise. Fruits, 54(6), 413-422. Consulté à l’adresse https://revues.cirad.fr/index.php/fruits/article/view/35679
Rubrique
Articles