Encadré de présentation, paru dans le numéro 1 de 1983

Les Cahiers de la Recherche Développement sont un lien entre tous les acteurs du développement, un outil de communication et d'expérience, de méthodes, de découvertes, une tribune ouverte à la tradition et aux innovations.

Choisissant la pluridisciplinarité, ils comptent sur les richesses des réseaux nationaux et internationaux, sur les fruits de longues années de travail d'organismes de recherche, sur l'intérêt des organismes de formation, des agents de développement et surtout sur l'expérience des professionnels : agriculteurs, éleveurs, paysans de tous les pays.

 

Editorial de Jacques Lefort du Cirad, directeur de la publication, paru dans le numéro 45 de 1999

En 1992 naissaient Les Cahiers de la Recherche Développement. Il s’agissait, à l’origine, de publier les actes de journées organisées par l’IFARC (Institut pour la fornation des agronomes des régions chaudes) sur le thème de la recherche-développement en milieu rural. Devant le succès de cette publication et les attentes dans ce domaine, il fut décidé de lancer une revue périodique. Les CRD étaient nés.

En 1984, les CRD devinrent la revue scientifique du Réseau recherche-développement, financé par le ministère de la coopération. La réalisation en fut confiée au Département des systèmes agraires du Cirad (Centre de coopératiola internationale en recherche agronomique pour le développement. De fait, les CRD restèrent très liés à ce département.

Les thèmes traités dans les CRD ont suivi l’évolution des recherches systémiques et des travaux sur le développement. Les premiers numéros ont porté sur les méthodologies d’étude des systèmes (diagnostic, suivi, évaluation…). Puis, progressivement, d’autres thèmes sont apparus : sociologie, financement, géographie... Avec la transformation du Département des systèmes agraires en Département des systèmes agroalimentaires et ruraux, des sujets plus techniques ont été introduits, comme le machinisme ou l’agroalimentaire, mais tous étaient centrés sur les acteurs du développement.

Une expérience de traduction en espagnol a eu lieu en 1992 avec le Fondo nacional de Investigaciones Agropecuarias (FONAIAP) au Venezuela. Une revue a été créée, Revista investigacion / desarollo para America Latina, qui reprenait une sélection d’articles des Cahiers de la Recherche-Développement. à laquelle étaient ajoutés des articles originaux. L'expérience n’a malheureusement duré que le temps de quatre numéros.

Les CRD correspondaient à un réel besoin d’évolution des méthodes de recherche et des relations entre recherche et innovations dans les conditions réelles du développement. Les lecteurs des CRD étaient représentatifs de cette approche : la moitié était des acteurs du développement et l’autre moitié des chercheurs.

Aujourd’hi, les attentes concernent moins les approfondissements méthodologiques liés aux approches systémiques. L'adaptation des acteurs du développement agricole et agroalimentaire aux mutations des économies dans le cadre de la globalisation est centrale. Témoignages, études d’expériences et de cas sont demandés. Un nouveau CRD reste à inventer. La formule actuelle a maintenant vécu et ne dispose plus de moyens pour continuer sa parution. Le Cirad étudie une politique éditoriale globale, qui pourrait prendre en compte les préoccupations évoquées ici.

Je veux souligner l’efficacité de toute l’équipe de rédaction, en particulier Monique Pellecuer et Arlette Claparède, pendant ces dix-sept années d’existence. Remercions aussi nos lecteurs pour leur fidélité, ainsi que les auteurs d’articles et les relecteurs pour leur confiance et leur patience.

Enfin, il me reste à remercier, au nom de tous, le ministère de la coopération, le Réseau recherche-déueloppement et le Cirad, qui ont toujours soutenu notre revue.